χ

Forte hausse des entrées irrégulières aux frontières de l’UE à fin septembre 2022

Au cours des neuf premiers mois de cette année, une augmentation de 70% a été enregistrée par rapport à la même période l’année dernière. Une baisse des entrées à partir du Maroc et d'autres pays africains a été constatée.

Forte hausse des entrées irrégulières aux frontières de l’UE à fin septembre 2022

Le 16 octobre 2022 à 9h54

Modifié 16 octobre 2022 à 9h54

Au cours des neuf premiers mois de cette année, une augmentation de 70% a été enregistrée par rapport à la même période l’année dernière. Une baisse des entrées à partir du Maroc et d'autres pays africains a été constatée.

Au cours des neuf premiers mois de cette année, près de 228.240 entrées irrégulières ont été détectées aux frontières extérieures de l’Union européenne, selon des calculs préliminaires. Cela représente une augmentation de 70% par rapport à la même période l’année dernière, et le total le plus élevé enregistré pour les trois premiers trimestres de l’année depuis 2016.

En septembre, les États membres de l’Union européenne ont enregistré environ 33.380 passages irréguliers, soit 25% de plus qu’en 2021, au cours du même mois, selon l’agence Frontex.

Durant la même période et à partir de la route Africaine occidentale, les entrées ont baissé de 53% en provenance du Maroc et d'Afrique subsaharienne. Concernant la route de la Méditerranée occidentale, les entrées ont baissé de 66% en provenance du Maroc, de l'Algérie et du Soudan.

La route des Balkans occidentaux reste la route migratoire la plus active vers l’UE, avec 19.160 détections en septembre, soit deux fois plus qu’il y a un an.

La pression reste également forte sur la route de la Méditerranée centrale, avec des arrivées quotidiennes pesant sur les capacités d’accueil en Italie. Frontex soutient les autorités italiennes, avec des agents chargés de l’enregistrement et de l’identification des arrivées. En septembre, environ plus de 7.200 franchissements irréguliers ont été enregistrés sur cet itinéraire, soit 5% de plus qu’en 2021.

Les personnes fuyant l’Ukraine et entrant dans l’UE par les points de passage frontaliers ne sont pas comptabilisées dans l'effectif des entrées illégales détectées. Selon les dernières données de Frontex, plus de 11 millions de personnes en provenance d'Ukraine sont entrées dans l’UE depuis le début de la guerre. Dans le même temps, un nombre important de ressortissants ukrainiens sont retournés dans leur pays.

En réponse à la forte pression migratoire, Frontex compte plus de 2.360 officiers et membres du personnel permanents sur divers tronçons de la frontière extérieure de l’UE, ainsi qu’en Albanie, en Serbie, au Monténégro et en Moldavie.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Centrale Danone : Indicateurs du quatrième trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.