χ

L'Allemagne : le plan d’autonomie est "une bonne base pour une solution acceptée par les parties"

L’Allemagne "considère le plan d’autonomie présenté en 2007 comme un effort sérieux et crédible du Maroc et comme une bonne base pour une solution acceptée" par les parties dans le cadre du sur processus politique de l'ONU et la résolution 2602 du Conseil de Sécurité.

L'Allemagne : le plan d’autonomie est "une bonne base pour une solution acceptée par les parties"

Le 25 août 2022 à 14h42

Modifié 25 août 2022 à 15h13

L’Allemagne "considère le plan d’autonomie présenté en 2007 comme un effort sérieux et crédible du Maroc et comme une bonne base pour une solution acceptée" par les parties dans le cadre du sur processus politique de l'ONU et la résolution 2602 du Conseil de Sécurité.

L’Allemagne réaffime son soutien à la proposition marocaine du plan d’autonomie. A l’issue des entretiens entre le ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, Nasser Bourita, et la ministre des Affaires Étrangères de la République fédérale d’Allemagne, Annalena Baerbock, qui effectue une visite de travail dans le Royaume, l’Allemagne « considère le plan d’autonomie présenté en 2007 comme un effort sérieux et crédible du Maroc et comme une bonne base pour une solution acceptée » par les parties.

Dans ce sens, la ministre allemande a réitéré « le soutien de longue date de l’Allemagne au processus mené par les Nations Unies pour une solution politique réaliste, pragmatique, durable et mutuellement acceptable pour les parties ».

Les deux ministres s’accordent également sur l’exclusivité de l’ONU dans le processus politique et ont réaffirmé leur soutien à la résolution 2602 du Conseil de Sécurité de l’ONU, qui a noté le rôle et la responsabilité des parties dans la recherche d’une solution politique réaliste, pragmatique, durable et fondée sur le compromis.

Le Maroc et l’Allemagne ont, par ailleurs, salué la nomination de l’Envoyé personnel du Secrétaire général des Nations Unies, M. Staffan de Mistura, et répété leur soutien actif à ses efforts pour faire avancer le processus politique sur la base des résolutions pertinentes du Conseil de Sécurité des Nations Unies. Les deux pays ont également confirmé leur soutien à la MINURSO, comme précisé dans la Déclaration conjointe.

Un dialogue stratégique plus renforcé

En outre, l’Allemagne s’est félicitée des réformes menées par le Maroc sous la conduite du Roi Mohammed VI pour une société et une économie plus ouvertes et dynamiques, soulignant notamment « le Nouveau Modèle de développement et la régionalisation avancée.

Par ailleurs, la Déclaration conjointe a mis en avant « les efforts du Roi Mohammed VI pour le renforcement de l’intégration du Maghreb sur des bases saines et solides ». Dans ce contexte, les deux ministres ont fortement soutenu le principe de la coopération régionale, notant le rôle important que l’Union du Maghreb arabe pourrait jouer pour la paix, la stabilité, ainsi qu’un développement économique et social durable.

La ministre allemande a également réitéré l’invitation adressée au Roi Mohammed VI par le Président de la République fédérale d’Allemagne, Frank Walter Steinmeier, à effectuer une visite d’Etat en Allemagne visant à sceller un partenariat renouvelé entre les deux pays, conclut la Déclaration conjointe.

Les deux Ministres ont réaffirmé leur volonté « d’approfondir davantage les relations bilatérales qui existent entre les deux pays depuis de nombreuses années, en vue d’établir un partenariat renforcé tourné vers l’avenir ».

Ils sont « convenus d’établir un Dialogue Stratégique Multidimensionnel qui se tiendra une fois chaque deux ans, alternativement entre le Royaume du Maroc et la République fédérale d’Allemagne ».

« Il servira également de plate-forme de discussion et de consultation sur les questions stratégiques d’intérêt mutuel, y compris les questions de sécurité et de développement régionales et internationales », est-il précisé au niveau du document.

Renforcement de la coopération sécuritaire

Les Ministres ont souligné l’intérêt commun du Maroc et de l’Allemagne à renforcer l’étroite coopération bilatérale pour contrer les menaces à la sécurité nationale et internationale.

Dans ce sens, Baerbock et Bourita ont exprimé leur profonde préoccupation face à l’évolution préoccupante de la menace terroriste en Afrique aggravée par la prolifération d’acteurs armés non étatiques, et plus particulièrement dans la région du Sahel, et ont réaffirmé leur soutien aux efforts des pays de la région dans ce domaine.

Sur le volet de la migration, il a été souligné « la nécessité de comprendre la situation migratoire actuelle comme un défi commun et une responsabilité partagée ». Le Maroc et l’Allemagne ont convenus d’intensifier la coopération entre leurs autorités de sécurité dans la lutte contre la criminalité transnationale, y compris la traite des êtres humains.

Par ailleurs, les deux ministres ont convenu d’envisager le renforcement des mécanismes pour améliorer la mobilité des professionnels, la migration légale, le retour, la réadmission et la réintégration.

Voici l’intégralité de la Déclaration conjointe Maroc-Allemagne: 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

STROC Industrie: Communiqué trimestriel Indicateurs au 30 juin 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.