χ

ANP : recul de 1,1% du trafic portuaire à fin juillet

Le trafic transitant par les ports gérés par l'Agence nationale des ports (ANP) a atteint un volume global de plus de 52,81 millions de tonnes à fin juillet 2022, s'inscrivant en légère baisse de 1,1% par rapport à la même période de l'année précédente.

ANP : recul de 1,1% du trafic portuaire à fin juillet

Le 23 août 2022 à 16h41

Modifié 23 août 2022 à 16h41

Le trafic transitant par les ports gérés par l'Agence nationale des ports (ANP) a atteint un volume global de plus de 52,81 millions de tonnes à fin juillet 2022, s'inscrivant en légère baisse de 1,1% par rapport à la même période de l'année précédente.

Concernant les flux des échanges, les importations se sont chiffrées à 34,89 millions de tonnes à fin juillet 2022, marquant ainsi une augmentation de 6,6%, tandis que les exportations ont enregistré une baisse de 19,3%, avec un volume de 15,36 millions de tonnes, ressort-il des dernières statistiques de l’ANP sur l’activité des ports.

Le port de Jorf Lasfar en tête

Avec une légère hausse de son activité (0,9%) durant les sept premiers mois de 2022, Jorf Lasfar occupe la première place avec une quote-part de 38,9% du trafic global, ce qui représente un volume de plus de 20,53 millions de tonnes de marchandises ayant transité par ce port.

De son côté, le port de Casablanca concentre 28,9% du trafic global assurant un volume de plus de 15,24 millions de tonnes à fin juillet 2022. Ce port connaît par ailleurs un recul de 13,8% de son activité par rapport à la même période de l’année dernière.

Avec une part de 11,2%, les ports de Safi sont en troisième position, enregistrant près de 3,71 millions de tonnes de marchandises pour le port de Safi ville (en baisse de 7,4% de son activité par rapport à la même date de l’année dernière) et plus de 2,18 millions de tonnes pour le nouveau port de Safi (en hausse de 17,7%).

La quatrième place revient au port d’Agadir qui détient une quote-part de 7,3%, générant un trafic de plus de 3,87 millions de tonnes de marchandises. A fin juillet 2022, ce port affiche une hausse de 20,9%.

Occupant une part de 6,4% de l’activité, le port de Mohammedia se classe cinquième (plus de 3,37 millions de tonnes), suivi par le port de Nador (4,2%) qui a accusé une baisse de 0,2% avec un volume de trafic qui atteint plus de 2,23 millions de tonnes.

S’agissant du port de Laâyoune qui contribue à hauteur de 2,3% de l’activité, il génère un volume de 1,22 million de tonnes à fin juillet 2022 (en croissance de 15,2% par rapport à la même date en 2021). Les autres ports (Tan-Tan et Dakhla) représentent 0,8% du trafic.

Durant les sept premiers mois de l’année 2022, le volume de marchandises ayant transité par le port de Dakhla s’élève à 350.565 tonnes (en hausse de 14,7%) contre 83.036 tonnes pour le port de Tan-Tan.

Les vracs solides reculent de 5,8% à fin juillet 2022

Par mode de conditionnement, les vracs solides représentent la plus grande part (58,9%). Ils s’élèvent à plus de 31,1 millions de tonnes, marquant un recul de 5,8% à fin juillet 2022 par rapport à la même période de l’année dernière. Quant aux vracs liquides qui constituent 22,3% (près de 11,76 millions de tonnes), ils ont pris 11,5%.

Au cours des sept premiers mois de l’année 2022, l’activité des conteneurs s’est élevée à 757.977 EVP (Equivalent vingt pieds) en retrait de 3,6% par rapport à la même période en 2021. En tonnage, la baisse atteint 2%, soit un volume total de plus de 7,36 millions de tonnes.

Pour le trafic routier, qui représente 1,1% de l’activité, il a connu une hausse de 16,1% à fin juillet 2022 avec un volume de 594.950 tonnes.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc, communication trimestrielle T4 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.