χ

14 MMDH de dividendes ont été transférés en devises par les investisseurs étrangers en 2021

En 2021, le Maroc a perçu 3,1 MMDH de dividendes de ses investissements réalisés à l’étranger, principalement en Côte d’Ivoire, au Luxembourg et en France, dans le secteur bancaire et immobilier notamment. Quant aux investisseurs étrangers au Maroc, ils investissent essentiellement dans l’industrie et l’immobilier. En 2021, le stock d'IDE au Maroc atteignait 677 MMDH, en hausse de 5,6% par rapport à 2020.

14 MMDH de dividendes ont été transférés en devises par les investisseurs étrangers en 2021

Le 18 juillet 2022 à 19h17

Modifié 18 juillet 2022 à 19h37

En 2021, le Maroc a perçu 3,1 MMDH de dividendes de ses investissements réalisés à l’étranger, principalement en Côte d’Ivoire, au Luxembourg et en France, dans le secteur bancaire et immobilier notamment. Quant aux investisseurs étrangers au Maroc, ils investissent essentiellement dans l’industrie et l’immobilier. En 2021, le stock d'IDE au Maroc atteignait 677 MMDH, en hausse de 5,6% par rapport à 2020.

L’ensemble des revenus des investissements directs étrangers au Maroc s’est élevé à 16,45 milliards de DH (MMDH) en 2021. 1,464 MMDH a été réinvesti dans le Royaume, et comptabilisé dans le flux entrant des investissements directs étrangers. C’est ce qu’on apprend dans le rapport statistique annuel au titre de l’année 2021, que vient de publier l’Office des changes.

Avec 16,45 MMDH, les revenus des investissements directs étrangers ont progressé de près de 72% par rapport à 2020, année de confinement et de récession. Ils reviennent en fait à leur niveau normatif.

De leur côté, les investissements marocains à l’étranger ont permis de rapatrier au Maroc 3,16 MMDH de dividendes. Globalement, les dividendes des investissements marocains à l’étranger ont atteint 4,1 MMDH, en progression de 5,8% par rapport à 2020. Une part de ces dividendes (744 millions de DH) a été réinvestie dans le pays où ont été effectués ces investissements.

Qui sont ces investisseurs qui misent sur le Maroc et dans quels secteurs sont-ils les plus présents ? Par ailleurs, où sont réalisés les investissements marocains à l’étranger, dans quels pays et dans quels secteurs ?

La France compte pour 30% du stock d’IDE au Maroc, le secteur industriel capte la plus grande part

En 2020, le stock des investissements directs étrangers (IDE) au Maroc atteignait 641 MMDH. La France conservait sa position de premier investisseur étranger au Maroc avec une part de 30,3% du total du stock des IDE, soit un encours de 194,4 MMDH.

En seconde position viennent les Emirats arabes unis avec un total de 132,4 MMDH investis en 2020, soit 20,7%. « L’Espagne se place à la 3e position avec un encours de 53,1 MMDH et une part de 8,3%. Ces trois pays, à eux seuls, détiennent 59,3% de l’encours total des IDE au Maroc », note l’Office des changes.

Le secteur vers lequel se dirigent le plus les IDE est le secteur industriel. En 2020, le stock d’IDE industriels s’élevait à 152 MMDH, tout comme en 2019. Ensuite vient le secteur immobilier avec 122 MMDH, puis les télécommunications avec 84 MMDH.

Le Maroc investit majoritairement en Côte d’Ivoire et dans les activités bancaires

Les opérateurs marocains effectuent également des investissements à l’étranger. En 2020, le stock comptait 65,2 MMDH d’IDME.

En 2020, le pays qui captait la part la plus importante de ce stock était la Côte d’Ivoire avec 7,9 MMDH d’investissement marocains effectués. Par rapport à 2019, ils reculaient cependant de 1 milliard de DH.

Le Luxembourg est le second pays qui capte le plus d’investissements marocains. 5,7 MMDH ont été investis par le Maroc dans cette place, en léger recul de 3% par rapport à 2019. « Ensuite de la France (6,2% et 4MMDH en 2020) et puis des îles Maurice (4,4% et 2,9  MMDH en 2020). Ces quatre pays détiennent le tiers des investissements directs marocains à l’étranger en 2020 », souligne l’Office des changes.

Dans quels secteurs investit le Maroc à l’étranger ? D’après le rapport de l’Office des changes, la majorité des investissements marocains à l’étranger sont dirigés vers le secteur bancaire. 19,4 MMDH étaient investis dans ce secteur en 2020 d’après l’état du stock. Un niveau stable par rapport à 2019. L’immobilier se positionne en deuxième place avec 12,4 MMDH, également stable par rapport à l’année précédente. Les cimenteries occupent la troisième position avec 4,8 MMDH, en hausse de 28% par rapport à 2019.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CFG MARCHES: Publication des comptes au titre de l’exercice 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.