χ

21 Etats africains atlantiques ont participé à la réunion de Rabat

A l’issue de leur première réunion ministérielle à l’invitation du Maroc, les ministres des Etats africains atlantiques ont souligné l’importance d’optimiser l’espace africain atlantique pour une gestion davantage concertée et coordonnée de la gouvernance migratoire.

21 Etats africains atlantiques ont participé à la réunion de Rabat

Le 8 juin 2022 à 14h51

Modifié 8 juin 2022 à 16h49

A l’issue de leur première réunion ministérielle à l’invitation du Maroc, les ministres des Etats africains atlantiques ont souligné l’importance d’optimiser l’espace africain atlantique pour une gestion davantage concertée et coordonnée de la gouvernance migratoire.

Dans une Déclaration publiée à l’issue de la réunion tenue ce mercredi 8 juin à Rabat, les ministres ont exprimé « leur plein soutien à la Conférence des Etats africains atlantiques en tant que cadre approprié pour capitaliser sur les opportunités mutuellement avantageuses de coopération, y compris avec les mécanismes régionaux, sous-régionaux et inter-régionaux existants ».

Le but est de « générer des synergies et de produire des réponses efficaces et proactives aux défis de cet espace partagé, notamment à travers la désignation de points focaux dédiés à la coopération africaine atlantique ».

Les ministres ont rappelé, à cet égard, les déclarations issues des précédentes réunions ministérielles, dans le cadre de la coopération lancée depuis 2009, notamment la Déclaration de Rabat en date du 4 août 2009, document fondateur et de référence du Processus africain atlantique.

Agir collectivement

Tenant compte de ces défis, la Déclaration de Rabat adoptée au terme de cette réunion ministérielle, a souligné la nécessité d’agir collectivement à travers une coordination des actions sur un ensemble de thématiques stratégiques et de secteurs structurants, en vue de répondre aux impératifs de sécurité, de développement durable et de prospérité de cette zone commune.

D’autre part, les ministres ont affirmé que les Etats de la région ont la responsabilité première du renforcement des capacités des structures étatiques, de la défense de l’unité nationale et de l’intégrité territoriale en termes de droit international.

Ils se sont engagés à poursuivre leurs échanges de coopération et de coordination, appelant à un dialogue politique et de sécurité axé autour des thématiques de lutte contre le terrorisme, la criminalité transnationale organisée dans toutes ses formes, la piraterie maritime, le trafic des migrants et les prises d’otage en mer. Ils ont également appelé à des échanges approfondis pour saisir les opportunités dans les secteurs de l’économie bleue, de la connectivité maritime et de l’énergie, ainsi qu’à des concertations continues pour relever les défis environnementaux.

Trois groupes thématiques

Pour ce faire, les ministres des Etats africains atlantiques ont décidé d’établir trois groupes thématiques, chargés :

– du dialogue politique et de sécurité ;

– de l’économie bleue, de la connectivité maritime et de l’énergie ;

– du développement durable et de l’environnement.

Dans ce sens, trois chefs de file ont été désignés pour diriger les trois groupes thématiques, respectivement : le Nigéria, le Gabon et le Cap Vert.

Lors de cette première réunion ministérielle des Etats africains atlantiques, qui a connu la participation de 21 pays de la façade atlantique, le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a appelé à « diffuser l’esprit de l’Atlantique auprès des départements sectoriels, des agents économiques et des sociétés ; et d’ériger cet espace en pôle stratégique et économique, en zone de jonction, de coopération et d’union ».

Les travaux de la réunion se sont articulés autour de trois thématiques : « Dialogue politique, de sécurité et de sûreté », « Economie bleue et connectivité » et « Environnement et énergie ». A l’issue de cette réunion, les ministres des Etats africains atlantiques ont décidé de tenir leur prochaine réunion au Maroc.

(Avec MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SOTHEMA : Indicateurs Trimestriels T4 2021.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.