χ

La réouverture des discothèques donne un nouveau coup de pouce au tourisme

Après deux années de fermeture, les boîtes de nuit ont rouvert le 9 mars, et les casinos devraient suivre dès le 15 mars. Enthousiasmés par la nouvelle, le président de la CNT et le directeur général du groupe Es Saadi réclament toutefois la suppression des tests PCR et la réouverture des liaisons maritimes pour mieux rebondir.

La réouverture des discothèques donne un nouveau coup de pouce au tourisme

Le 11 mars 2022 à 18h25

Modifié 11 mars 2022 à 18h25

Après deux années de fermeture, les boîtes de nuit ont rouvert le 9 mars, et les casinos devraient suivre dès le 15 mars. Enthousiasmés par la nouvelle, le président de la CNT et le directeur général du groupe Es Saadi réclament toutefois la suppression des tests PCR et la réouverture des liaisons maritimes pour mieux rebondir.

A la suite de la réouverture des frontières aériennes le 7 février dernier, les autorités marocaines se sont attelées à supprimer les dernières mesures restrictives qui frappaient encore les lieux d’animation nocturnes comme les boîtes de nuit et les casinos, fermés depuis mars 2020.

Concerné par la longue fermeture du night-club Le Theatro et du Casino de Marrakech, partie intégrante du Es Saadi Marrakech Resort qu’il dirige, Jean-Alexandre Bauchet-Bouhlal nous confirme avoir reçu, le mercredi 9 mars à 19 heures, la nouvelle l’autorisant à rouvrir le dancing dès minuit.

« S’il n’y a pas eu beaucoup de clients, nous avons quand même tenu à ouvrir le premier soir pour marquer le coup, mais avec le bouche-à-oreille, les gens seront sûrement plus nombreux durant le week-end prochain jusqu’à la période du Ramadan », espère le directeur général.

Il pense que les gens ont plus que jamais envie de rattraper le temps perdu et de sortir faire la fête, après vingt-quatre mois de privation.

Tout en se disant satisfait par la réouverture des discothèques et celle imminente des casinos, promise pour le 15 mars, le président de la Confédération nationale du tourisme (CNT) plaide pour que les deux dernières restrictions d’accès au territoire marocain soient bientôt levées.

« La récente réouverture des discothèques constitue une excellente nouvelle pour les professionnels de la restauration et de l’animation nocturne, néanmoins il faut remplacer le test négatif par un passeport vaccinal, et rouvrir le trafic de passagers maritimes en provenance au moins de France, du Portugal ou d’Italie pour pouvoir se battre à armes égales avec nos concurrents directs », commente Hamid Bentahar.

Faute de personnel disponible, certains ne pourront ouvrir qu’après le Ramadan

La reprise des activités d'animation n'est pas synonyme de réouverture systématique chez tous les opérateurs. Bauchet-Bouhlal tient à préciser que nombre de ses confrères n’ont pas eu la possibilité de rouvrir leurs discothèques, en l'absence de personnel qualifié ; celui-ci s'étant reconverti dans d'autres secteurs, après un chômage technique de longue durée.

"Si nous avons pu garder tous nos employés en répartissant ceux de la boîte de nuit dans d’autres services de l’hôtel, nos confrères n’ont pas pu tous ouvrir, faute d’avoir pu reconstituer leur staff en si peu de temps."

"Partant de là, il faudra certainement attendre la fin du Ramadan en mai prochain pour que le secteur de la nuit revienne au niveau d’activité ayant précédé la crise sanitaire », avance le directeur qui attend avec impatience la réouverture des casinos, prévue la semaine prochaine.

« Sachant que dans les prochains jours, nous allons recevoir de nombreux clients israéliens pour un grand mariage, nous espérons une réouverture imminente du casino qu’on nous a promise pour le mardi 15 mars », révèle le directeur.

Marrakech fera le plein d’Israéliens pour les fêtes de Pessah

"En effet, entre les vacances scolaires de Pâques et les vols directs entre le Maroc et Israël, Marrakech va connaître une incroyable fréquentation hôtelière à partir de la deuxième quinzaine du mois d’avril."

"Ainsi, une dizaine d’hôtel de luxe ont déjà été privatisés par des familles juives éparpillées entre les USA, la France, Israël et le Maroc, qui vont se retrouver à Marrakech pour y célébrer les fêtes de Pessah avec des formules tout compris (nourriture casher…)", conclut le directeur général. I

Il escompte toutefois la levée rapide de l’obligation d’un test PCR négatif aux frontières, et la reprise des liaisons maritimes.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Wafabail : COMMUNICATION FINANCIERE Indicateurs du 4ème trimestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.