Chtouka-Aït Baha : 350 MDH pour des projets d’assainissement liquide

Plus de 350 millions de dirhams ont été alloués à des projets d’assainissement liquide au niveau de plusieurs communes relevant de la province de Chtouka-Aït Baha.

Chtouka-Aït Baha : 350 MDH pour des projets d’assainissement liquide

Le 22 février 2022 à 11h55

Modifié 22 février 2022 à 13h00

Plus de 350 millions de dirhams ont été alloués à des projets d’assainissement liquide au niveau de plusieurs communes relevant de la province de Chtouka-Aït Baha.

L’accélération de la mise en place de ces projets au niveau des communes de Biougra, Aït Amira et Sidi Bibi a fait l’objet d’une réunion de travail présidée par le gouverneur de la province de Chtouka-Aït Baha, Jamal Khallouq, en présence du directeur régional de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE-Branche Eau) et des présidents des communes concernées.

Ces projets devraient permettre d’améliorer les indicateurs de développement et les conditions de vie de la population sur cette partie du territoire national.

Le directeur régional de l’ONEE a passé en revue l’état d’avancement de ces projets, qui s’inscrivent dans le cadre du Programme national d’assainissement liquide et d’épuration des eaux usées (PNA), qui a consacré plus de 47 MDH au renforcement de ce service dans la ville de Biougra.

Des projets similaires sont en cours de réalisation dans les communes d’Aït Amira et de Sidi Bibi, afin d’accompagner les mutations sociales et économiques.

S’agissant de la commune d’Aït Amira, quelque 182 MDH ont été alloués à la réalisation de la première tranche de ce projet structurant. Financé par le ministère de l’Intérieur, la commune et le Conseil de la région Souss-Massa, ce projet permettra d’insuffler une nouvelle dynamique à cette commune, dans l’optique de lancer d’autres projets.

A Sidi Bibi, tous les moyens ont été mobilisés pour accélérer la réalisation de la première phase du projet d’assainissement liquide, dans le centre et dans plusieurs quartiers de ce même centre.

Plus de 120 MDH ont été alloués au projet de réalisation de la première tranche de ce grand projet, à travers la création de plusieurs équipements, une station de traitement des eaux usées commune avec la commune d’Aït Amira, ainsi que le réseau de connexion du centre de la commune et des douars avoisinants.

(Avec MAP)

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Comment le Festival Mawazine a ressuscité Oum Kalthoum avec un hologramme, le temps d'une soirée inoubliable

Après s’être produite au théâtre Mohammed V en mars 1968, l’Astre de l’Orient est revenue dimanche 23 juin 2024 sous forme d’hologramme pour un spectacle au même endroit qui a affiché complet. L’occasion d’interroger le fondateur de la société de spectacles New Dimension Production (NDP) qui nous explique les ressorts et les coûts de cet exploit technologique qui devrait se banaliser à l’avenir. Notons que le Festival a programmé une deuxième soirée Oum Kalthoum ce mardi 25 juin 2024.

Communication financière

JAIDA : Communication financière 1er trimestre 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.