Harcèlement sexuel : numéro vert et cellule de veille dans certaines universités marocaines

Les universités de Meknès et de Tétouan déploient un numéro vert et une adresse mail pour dénoncer les actes de harcèlement sexuel et de violences sexistes. Une cellule de veille et de prévention a également été installée au sein de l’université Moulay Ismail de Meknès.

Harcèlement sexuel : numéro vert et cellule de veille dans certaines universités marocaines

Le 3 janvier 2022 à 11h56

Modifié 3 janvier 2022 à 14h02

Les universités de Meknès et de Tétouan déploient un numéro vert et une adresse mail pour dénoncer les actes de harcèlement sexuel et de violences sexistes. Une cellule de veille et de prévention a également été installée au sein de l’université Moulay Ismail de Meknès.

Suite au scandale retentissant récemment survenu dans certaines universités marocaines, et en réponse aux directives du ministère de tutelle, plusieurs universités ont annoncé la mise en place de cellules de veille et de prévention contre le harcèlement sexuel, ainsi qu’un numéro vert.

C’est le cas de l’Université Moulay Ismail de Meknès, dont la cellule de veille et de prévention contre le harcèlement sexuel a tenu sa première réunion le 30 décembre 2021, indique l’université dans un communiqué.

Conçue pour être un lieu d’écoute, d’orientation et d’accompagnement des victimes ou des témoins d’actes de harcèlement sexuel et de violences sexistes, cette cellule de veille s’engage, d’une part à répondre concrètement aux situations dont elle est saisie, et d’autre part à agir pour prévenir et dissuader tout comportement abusif.

Toute victime peut désormais bénéficier d’une assistance, à travers un numéro vert et une adresse mail, qui seront mis en place pour dénoncer ces actes.

L’université rassure les appelants et promet la préservation de l’anonymat complet. Aussi, pour éviter les difficultés psychiques dues à ces actes, un psychologue sera mis à la disposition de toute personne atteinte, conclut la même source.

A l’université Abdelmalek Essaâdi de Tétouan, un numéro vert et une adresse mail ont déjà été communiqués : 08 02 08 11 11 et stopharcelementuae.ac.ma

Idem pour l’Université Mohammed Ier d’Oujda, où un numéro vert et une adresse mail ont été mis en place pour permettre aux étudiantes de dénoncer tout acte de harcèlement sexuel.

Afin de généraliser ce dispositif de dénonciation, le ministère de l’Enseignement supérieur se penche sur la mise en place d’un numéro commun.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

TAQA Morocco : Résultats du 1er trimestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.