χ

Arrestation de 25 extrémistes, partisans de Daech, dans 17 villes au Maroc

Une importante opération menée par les services de police le 8 décembre dernier a conduit à l'arrestation de 25 extrémistes, partisans de Daech, qui s'activaient dans 17 villes marocaines. L'enquête menée par le BCIJ et la BNPJ, sous la supervision du parquet compétent, a révélé leurs intentions de perpétrer des opérations terroristes au Maroc, visant notamment les sièges et les membres des services de sûreté.

Arrestation de 25 extrémistes, partisans de Daech, dans 17 villes au Maroc

Le 18 décembre 2021 à 16h40

Modifié 18 décembre 2021 à 18h24

Une importante opération menée par les services de police le 8 décembre dernier a conduit à l'arrestation de 25 extrémistes, partisans de Daech, qui s'activaient dans 17 villes marocaines. L'enquête menée par le BCIJ et la BNPJ, sous la supervision du parquet compétent, a révélé leurs intentions de perpétrer des opérations terroristes au Maroc, visant notamment les sièges et les membres des services de sûreté.

Cette opération anti-terroriste d'une ampleur rare, s'est déroulée le 8 décembre et n'a été officiellement annoncée que ce samedi.

Le 8 décembre donc, les services de police ont, dans le cadre d'une opération coordonnée, sous la supervision du parquet compétent, procédé à l'arrestation de 25 extrémistes, porteurs de projets terroristes.

Selon une source autorisée auprès de la DGSN, contactée ce samedi 18 décembre, les personnes interpellées s'activaient dans 17 villes du Maroc. Il s'agit de Tétouan, Ksar El-Kébir, Fès, Meknès, Agadir, Tiznit, Casablanca, Azilal, Kalâa des Sraghna, Essaouira, Oujda, Nador, Settat, Safi, Sidi Slimane, Sidi Kacem et Tinghir.

"Les perquisitions ont permis de saisir des armes à feu, des munitions, des armes blanches (machettes et épées), ainsi que plusieurs documents dans lesquels sont décrites les méthodes de fabrication d'engins explosifs et substances toxiques", indique la même source.

Le matériel électronique, également saisi dans le cadre de cette opération, contient des "discours extrémistes", des "extraits incitatifs" et d'autres qui "glorifient Daech", ainsi que des "dessins du drapeau de cette organisation terroriste".

La même source indique également que, selon l'enquête judiciaire menée auprès des personnes arrêtées dans le cadre de cette opération, ces extrémistes sont des partisans de "Daech", dont l'objectif est de mener des opérations terroristes au Maroc.

"Dans ce cadre, des attaques terroristes, via explosifs et armes blanches, ont été planifiées". Elles visaient "des sièges et des membres de diverses composantes des services de sûreté", poursuit la source autorisée.

"Certains des suspects ont été présentés devant la justice", suite à l'enquête menée par le BCIJ (Bureau central d'investigation judiciaire) et la BNPJ (Brigade nationale de police judiciaire), sous la supervision du parquet compétent. "Les autres personnes arrêtées seront déférées devant la justice ultérieurement", conclut notre source.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

TAQA Morocco : Résultats financiers du deuxième trimestre 2021.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.