Le groupe Etisalat augmente sa participation dans Maroc Telecom

| Le 18/8/2021 à 8:07
La part détenue de l'actionnaire Emirati dans le capital de Maroc Telecom passera de 48,4% à 53%. L'acquisition est annoncée à un coût de 505 millions de dollars, soit 4,54 milliards de dirhams. Elle sera financée par emprunts bancaires.

Dans un communiqué diffusé sur le site de la Bourse d’Abu Dahbi, le groupe Etisalat annonce avoir signé un accord avec Abu Dhabi Fund pour le Développement pour acquérir leur participation dans Etisalat Investment North Africa LLC (EINA) de 8,7%, portant à 100 % la participation du Groupe Etisalat.

Cette acquisition augmentera à terme la participation effective du Groupe Etisalat au Maroc Télécom de 48,4% à 53,0%. Le communiqué précise que cette acquisition aura un coût d'environ 505 millions de dollars, financé par emprunts bancaires.

« Les bénéfices nets consolidés du Groupe Etisalat seront impactés positivement en raison de la baisse intérêts minoritaires dans les résultats consolidés du groupe et feront potentiellement croitre les dividendes futurs de Maroc Telecom » indique le communiqué.

Rappelons que le groupe Emirati des télécommunications, Etisalat est entré au capital de Maroc Telecom en 2013. Etisalat avait déboursé 4,2 milliards d’euros pour acquérir les parts de Vivendi dans l’opérateur marocain.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 23/5/2024 à 9:16

    Managem : baisse de 13% du chiffre d'affaires à fin mars

    La baisse des revenus provient notamment de la suspension temporaire des opérations polymetalliques sur le site de Guemassa et de la baisse de la production de cobalt de provenance de la mine de Bou-Azzer dans le but de préserver les ressources. Cela a été partiellement compensé par la hausse des cours du cuivre et des métaux précieux.
  • | Le 22/5/2024 à 18:03

    Tiers de confiance. L'AMDIE va s'appuyer sur les experts-comptables pour débourser les primes à l'investissement

    Lors des 8e Assises de l'Ordre des experts-comptables tenues ce 22 mai, l'AMDIE a signé une convention avec l'OEC pour les désigner comme tiers de confiance dans les process de déboursement des primes à l'investissement. Explications de Ali Seddiki, directeur général de l'AMDIE.
  • | Le 22/5/2024 à 13:31

    Virement instantané : un volume de 15,2 MMDH d'opérations traitées à fin avril

    L'adoption du virement instantané s'accélère en 2024, près d'un an après son lancement le 1er juin 2023. Depuis sa mise en service jusqu'à fin avril 2024, plus de 10 millions d'opérations ont été effectuées pour un volume global de plus de 36 MMDH. Le nombre d'opérations traitées par jour en moyenne a progressé de 45% en 2024, à 45.000 par rapport à la moyenne en 2023.
  • | Le 22/5/2024 à 9:26

    BCP : hausse de 78% du RNPG au premier trimestre

    Le groupe affiche une amélioration de 25,5% de son PNB à fin mars 2024, poussé par les activités bancaires et le rebond des activités de marché. Le coût du risque progresse de 48% à 1,3 MMDH.
  • | Le 19/5/2024 à 10:14

    Immobilier. Arrondissement par arrondissement, voici les prix pratiqués à Casablanca en 2023

    Sidi Moumen, Hay Hassani, Aïn Chok, Maarif, Ain Sebaa ou Anfa,... L'immobilier d'un arrondissement à un autre change. Où se concentrent les ventes immobilières au sein du grand Casa en 2023 ? Comment se sont comportés les prix ? Les données exclusives fournies par notre partenaire Yakeey apportent la réponse.
  • | Le 17/5/2024 à 15:08

    CFG Bank : indicateurs en forte hausse à fin mars, RNPG 2024 attendu en hausse de 40% à 50%

    Le groupe affiche une forte hausse de ses indicateurs à tous les niveaux à fin mars. Le PNB progresse de 44%. Le RBE progresse à un rythme plus soutenu, du fait d'une bonne maîtrise des charges qui croissent moins vite que le PNB. Le RNPG 2024 du groupe devrait progresser entre 40% et 50%.