χ

Nouveau blocage au Conseil de la région de Drâa-Tafilalet

La session ordinaire de juillet du Conseil de la région de Drâa-Tafilalet, prévue ce jeudi 8 juillet à Errachidia, a été reportée pour la deuxième fois consécutive, en raison de l'absence du quorum requis.

Nouveau blocage au Conseil de la région de Drâa-Tafilalet

Le 8 juillet 2021 à 15h20

Modifié 8 juillet 2021 à 15h20

La session ordinaire de juillet du Conseil de la région de Drâa-Tafilalet, prévue ce jeudi 8 juillet à Errachidia, a été reportée pour la deuxième fois consécutive, en raison de l'absence du quorum requis.

Le quorum requis n’ayant pas été atteint lors de cette deuxième convocation, la session est reportée, a indiqué le vice-président du Conseil régional, Abdellah Saghiri dans la salle « Palestine » qui devait abriter cette réunion, en présence du wali de la région de Drâa-Tafilalet, gouverneur de la province d’Errachidia, Yahdih Bouchâab.

Il a ajouté qu’une dernière convocation sera adressée pour la tenue de cette session ordinaire du Conseil, mercredi 14 juillet.

Les travaux de la session ordinaire de juillet du Conseil de la région de Drâa-Tafilalet avaient été reportés une première fois, lundi 5 juillet, en raison également de l’absence de quorum.

Selon l’article 45 de la loi organique relative aux régions, « les délibérations du Conseil de la région ne sont valables qu’en présence de plus de la moitié des membres en exercice à l’ouverture de la session ».

« Si le quorum n’est pas atteint après une première convocation, une deuxième convocation est adressée, dans un délai de trois jours au moins et de cinq jours au plus après le jour fixé pour la première réunion », précise le texte.

Au cas où « dans cette deuxième réunion le quorum prévu n’est pas atteint, le Conseil se réunit, dans le même lieu et à la même heure, après le troisième jour ouvrable, et ses délibérations sont alors valables quel que soit le nombre des membres présents », selon la même loi.

L’opposition critique le travail du président du Conseil de la région de Drâa-Tafilalet et de son équipe, estimant que l’ordre du jour de cette session ordinaire de juillet est « inutile », étant donné que les projets qui y figurent ne pourront pas être réalisés au cours de la durée restante du mandat du Conseil.

Dans une déclaration à la MAP, Hassan Rachidi, du groupe du parti de l’Istiqlal (Opposition) siégeant au Conseil, a estimé qu’aucun projet ne peut être exécuté dans la région en l’absence de l’adoption du budget du Conseil qui n’a pas été faite depuis 2019.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

DELATTRE LEVIVIER MAROC : Communiqué de presse

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.