Fitch Ratings confirme les notations de 5 banques marocaines avec perspectives stables

| Le 16/2/2021 à 15:53

Fitch Ratings, l'agence américaine de notation, a confirmé, lundi 15 février,  les notations de défaut émetteur à long terme en devises étrangères et en monnaie locale de cinq banques marocaines. 

 

 

En novembre dernier, l'agence a annoncé la baisse de la notation d'Attijariwafa Bank (AWB), du CIH et de Bank of Africa (BOA) de BB+ avec des perspectives négatives à BB avec des perspectives stables et ce, après la dégradation de la note souveraine du Maroc.

Fitch estime que la propension des autorités marocaines à soutenir le secteur bancaire reste élevée. Cela prend en compte le rôle du secteur bancaire dans le financement de l'économie et la volonté des autorités de préserver la stabilité financière à mesure que le pays met en œuvre ses plans de développement économique.

L'agence a ainsi confirmé la notation de Bank of Africa à “BB” avec une perspective stable et la note de viabilité (VR) de BOA à "bb-". "Ces notations reposent sur une probabilité modérée de l’économie marocaine (BB +/Stable)", ajoute Fitch qui précise que les perspectives stables sur les IDR (note de défaut émetteur) à long terme reflètent celles de la notation souveraine du Maroc.

De même pour Attijariwafa Bank, qui a vu sa note confirmée à "BB" avec une perspective stable, sa viabilité (VR) à “bb” et sa notation nationale à long terme à ”AA- (mar)”.

“La VR d'AWB considère la part de marché dominante de la banque dans le secteur des services financiers au Maroc, une solide franchise nationale, un modèle commercial stable, une gestion de haute qualité et un bon bilan d'exécution. Il prend également en compte l'affaiblissement de l'environnement opérationnel en raison de la pandémie mondiale de coronavirus, entraînant des pressions sur les indicateurs de qualité des actifs et de rentabilité de la banque.” explique l’agence de notation. 

L’agence américaine a enfin confirmé la note de Crédit immobilier et hotelier (CIH) à “BB” avec une perspective stable et sa notation nationale à long terme à “AA- (mar)”. L'agence a rétrogradé la note de viabilité de la banque de «bb-» à «b+». 

Cette rétrogradation est expliquée par “les pressions accrues sur la qualité des actifs et la rentabilité de la banque en raison du ralentissement économique actuel causé par la pandémie de coronavirus.

“CIH est entré dans la crise avec des marques de fonds propres faibles, laissant la banque vulnérable aux chocs de qualité des actifs”, ajoute Fitch Ratings.

Enfin, Fitch Ratings a confirmé la notation nationale à long terme de la Banque marocaine pour le commerce et l'industrie (BMCI) à “AAA (mar)” avec une perspective stable, comme celle de la Société générale marocaine de banques (SGMB) à "AAA (mar)", et sa filiale Eqdom à "AA+(mar)".
lire aussi
  • | Le 5/10/2022 à 9:21

    La hausse du taux directeur impactera surtout les ménages et les TPME

    La hausse du taux directeur de BAM à 2% renchérira les taux d’intérêt. Les particuliers et les TPME seront les plus exposés. Ceux remboursant actuellement un prêt à taux fixe ne seront pas impactés directement. En revanche, les futurs contractants et ceux détenant un prêt à taux variable verront leur crédit coûter plus cher. 
  • | Le 4/10/2022 à 16:39

    Voici l’impact de la hausse du taux directeur sur les OPCVM

    Le marché des OPCVM avait déjà intégré partiellement l’effet de la hausse du taux directeur en anticipant cette décision. Des réajustements des taux et des choix de placement sont en train d’être opérés. Le marché demeure néanmoins impacté par le manque de visibilité, d’après un gérant de fonds de la place.
  • | Le 3/10/2022 à 15:44

    Les bénéfices semestriels des banques cotées dépassent le niveau d’avant-crise

    Les bénéfices enregistrés par les banques cotées à la Bourse de Casablanca, au titre du premier semestre 2022, ont dépassé pour la première fois ceux enregistrés au premier semestre 2019. Un directeur au sein d'une société de recherche de la place souligne la résilience des banques face à la crise, et liste les facteurs qui y ont contribué.
  • | Le 2/10/2022 à 11:42

    Banques cotées : amélioration du coût du risque et progression des bénéfices au S1-2022

    Légère évolution de l’activité commerciale, amélioration du coût du risque, hausse de 10% du résultat net part du groupe... Voici comment ont évolué les principaux indicateurs des banques cotées à la bourse de Casablanca.
  • | Le 1/10/2022 à 13:55

    Le cash en circulation demeure stable à fin août 2022

    Le cash en circulation demeure stable d’un mois à l’autre mais affiche une hausse de 22,6 milliards de dirhams par rapport à août 2021. Les dépôts bancaires progressent légèrement par rapport à juillet 2022. Sur une année glissante, ils augmentent de 52 MMDH.
  • | Le 30/9/2022 à 16:10

    Alliances : le RNPG progresse de 77% à fin juin

    Le groupe a pu améliorer son résultat grâce à la bonne maîtrise de ses charges et à la hausse des marges opérationnelles. Le carnet de commandes s'élève à 3,1 MMDH.