Covid-19: MAScIR conçoit un kit de diagnostic 100% marocain

La fondation MAScIR, institution de recherche et développement basée à Rabat, conçoit le premier kit, 100% marocain, de diagnostic du Covid-19, testé et validé par les Forces armées royales, la Gendarmerie royale ainsi que l'Institut Pasteur de Paris.

Covid-19: MAScIR conçoit un kit de diagnostic 100% marocain

Le 1 juin 2020 à 14h24

Modifié 10 avril 2021 à 22h38

La fondation MAScIR, institution de recherche et développement basée à Rabat, conçoit le premier kit, 100% marocain, de diagnostic du Covid-19, testé et validé par les Forces armées royales, la Gendarmerie royale ainsi que l'Institut Pasteur de Paris.

MAScIR (Moroccan Foundation for advanced science, innovation and research), a entrepris, dès le début de la crise sanitaire mondiale due au Sars-COV 2, de mettre au point un test diagnostic RT-PCR de cet agent pathogène et qui ait pour caractéristiques d’être spécifique, à haut degré de sensibilité et de fiabilité et au coût maîtrisé, indique un communiqué de la fondation.

Une fois mis au point dans ses laboratoires de biologie médicale, MAScIR a soumis ce test à une série de processus de validation dans des centres biologiques et virologiques, au niveau national et international, et qui ont permis d’en attester l’efficacité et la fiabilité, fait savoir MAScIR. 

Les Forces armées royales, la Gendarmerie royale, l’Institut national d’hygiène, le CHU de Casablanca ont participé activement aux essais du test développé, en ouvrant leurs laboratoires à Rabat, Casablanca, Marrakech et Meknès.

A l’issue des essais, le test développé par MAScIR a obtenu la validation de laboratoires agréés nationaux et étrangers, notamment des Forces armées royales et de la Gendarmerie royale ainsi que de l’Institut Pasteur de Paris, le plaçant ainsi au même niveau que les tests utilisés à l’échelle internationale, note la même source.

Créée en 2007, MAScIR est une fondation marocaine qui a pour objet de promouvoir et de développer au Maroc des pôles de recherche et développement répondant aux besoins du pays en technologies avancées, notamment dans le secteur de la biologie médicale.

En l’espace de douze années, la fondation a déposé 180 brevets avec des extensions au niveau régional africain, produire 650 articles scientifiques dans des revues internationale et de mener plus d’une centaine de projets et réalisations auprès d’industriels nationaux et étrangers.

A lire aussi


Rachi Guerraoui, Polytechnique Lausanne : Le Maroc doit investir dans la Blockchain

INTERVIEW. Professeur d’Informatique à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), Rachid Guerraoui nous explique sa vision des monnaies numériques et pense qu’un contrôle souverain permettrait de les développer de façon stable. Pour le professeur maroco-suisse, les avancées financières permises par la blockchain sont inarrêtables et boosteront les échanges financiers et leur transparence.

Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Centrale Danone : Indicateurs du quatrième trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.