Covid-19 : l’UGEP juge les mesures prises par le comité de veille insuffisantes

L'UGEP estime que les mesures annoncées par le Comité de veille économique (CVE) sont insuffisantes et formule un ensemble de propositions.

Covid-19 : l’UGEP juge les mesures prises par le comité de veille insuffisantes

Le 17 mars 2020 à 17h05

Modifié 10 avril 2021 à 22h22

L'UGEP estime que les mesures annoncées par le Comité de veille économique (CVE) sont insuffisantes et formule un ensemble de propositions.

L’union Générale des Entreprises et Professions (UGEP) juge les premières mesures prises dans le cadre du Comité de veille économique pour suivre l’impact du Coronavirus « insuffisantes au vu de l’ampleur des doléances exprimées par les dizaines de milliers de commerçants, d’artisans, de professionnels, d’auto-entrepreneurs et des très petites entreprises qui souffrent directement des effets néfastes de cette pandémie ».

Dans un communiqué publié ce mardi 17 mars 2020, l’UGEP appelle le gouvernement à prendre des mesures appropriées, urgentes et à effet immédiat en faveur de l’ensemble des catégories d’opérateurs économiques de nature à assurer la continuité de leur activité et de sécuriser les emplois. 

Dans ce sens l’UGEP énumère un ensemble de propositions : 

– Le report des délais de dépôt des déclarations fiscales liées aux personnes morales et physiques

– Le report du paiement des impôts, taxes et charges sociales

– L’extension des mesures adoptées au CVE aux autres catégories d’opérateurs économiques (les commerçants notamment ceux de proximité, les artisans, les professionnels dont ceux opérant dans les secteurs vitaux impactés par la crise tels le tourisme)

– La mobilisation de garanties spéciales pour les lignes de trésorerie bancaires dont les bénéficiaires auraient éventuellement besoin de régler les salaires de leurs employés.

– La déclaration du Covid-19 comme cas de force majeure s’agissant des marchés publics

– Le soutien au secteur du transport dans son ensemble (marchandises, personnes, taxis, transport touristiques)

– Un plan d’urgence pour les secteurs du tourisme et de l’artisanat

– La mise en place avec la CNSS d’un dispositif de chômage partiel simplifié et opérationnel

– La mise en place de comités de veille régionaux. 

A lire aussi


Maroc-Israël : Pas de vols directs avant la certification sécuritaire des aéroports marocains

Alors que toute la presse annonce le début des vols directs, entre les deux pays, après le Ramadan, Médias24 apprend d’une source officielle qu’une dernière étape cruciale n’a pas été franchie. Selon notre interlocuteur, les autorités aéroportuaires attendent toujours la visite d’une équipe israélienne de sécurité qui devra valider, le parcours des voyageurs, avant de démarrer les liaisons aériennes, en juin.

Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

IMMOLOG : Indicateurs trimestriels au 30 septembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.