Coronavirus. Plus qu’un changement de modèle, le Maroc appelé à changer de dogme

Avec le Covid-19, le modèle néolibéral sur lequel le Maroc est aligné depuis plusieurs décennies est devenu obsolète. L’intervention budgétaire, les services publics et la protection sociale apparaissent aujourd’hui comme les seuls instruments capables de préserver l’intérêt général. Un constat qui devrait pousser la commission de Chakib Benmoussa à faire une pause pour intégrer les leçons de cette crise inédite.

Coronavirus. Plus qu’un changement de modèle, le Maroc appelé à changer de dogme

Le 17 mars 2020 à 16h49

Modifié 10 avril 2021 à 22h22

Avec le Covid-19, le modèle néolibéral sur lequel le Maroc est aligné depuis plusieurs décennies est devenu obsolète. L’intervention budgétaire, les services publics et la protection sociale apparaissent aujourd’hui comme les seuls instruments capables de préserver l’intérêt général. Un constat qui devrait pousser la commission de Chakib Benmoussa à faire une pause pour intégrer les leçons de cette crise inédite.

Lire l’intégralité de l’article dans LeBoursier

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LAFARGE HOLCIM MAROC: Indicateurs 1er trimestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.