Ramadan: le gouvernement promet « un approvisionnement suffisant du marché »

Le marché national dispose de tous les produits alimentaires nécessaires et en quantités suffisantes pour le mois de Ramadan, rassure le gouvernement.

Ramadan: le gouvernement promet « un approvisionnement suffisant du marché »

Le 22 mars 2019 à 10h48

Modifié 10 avril 2021 à 20h52

Le marché national dispose de tous les produits alimentaires nécessaires et en quantités suffisantes pour le mois de Ramadan, rassure le gouvernement.

Les préparatifs du mois de Ramadan démarrent. La Commission interministérielle chargée du contrôle, du suivi des prix et de la situation d’approvisionnement du marché national a tenu sa première réunion, jeudi 21 mars.

Cette rencontre préliminaire a montré que tous les produits nécessaires « sont disponibles sur le marché national à des niveaux plus élevés que l’année dernière ».

Dans une déclaration à la presse, le ministre e ministre délégué chargé de la Gouvernance, Lahcen Daoudi, a relevé qu’une certaine baisse a été enregistrée au niveau des prix, « particulièrement celui des pois chiches, qui a diminué de moitié par rapport à l’année dernière ».

Le mois de Ramadan ne va pas connaître d’importantes importations de produits alimentaires en raison de la qualité des produits disponibles en quantités suffisantes, a-t-il souligné.

Cette réunion que le ministre a présidée, était uniquement consacrée à l’étude de la situation d’approvisionnement des marchés. L’accent sera mis, lors des prochaines réunions de la commission ministérielle mixte, sur le prix et sa variabilité, ainsi que sur les niveaux de stockage.

Ont participé à cette réunion, les représentants des départements ministériels concernés notamment de l’Energie, de la Pêche maritime, du Commerce et de l’industrie, de l’Intérieur, ainsi que des secteurs du blé et des légumineuses. Ils ont passé en revue la situation de la production des principaux produits consommés au mois de Ramadan et les perspectives de l’approvisionnement des marchés nationaux, soulignant l’excès de l’offre par rapport à la demande.

Concernant le contrôle de la qualité et des prix, la commission interministérielle a souligné la disposition des différents administrations publiques et services compétents à mettre en oeuvre divers mécanismes juridiques et administratifs afin de faire face et punir toute manipulation des prix ou spéculation.

« Le gouvernement a pris toutes les mesures nécessaires et anticipatives au niveau de la production, de l’importation et du stockage afin d’assurer l’approvisionnement normal des marchés dans toutes les provinces et communes du Royaume pendant le mois de Ramadan », a affirmé Lahcen Daoudi lors de la réunion.

Il a souligné la détermination du gouvernement à lutter contre toutes les pratiques illégales qui nuisent aux intérêts des citoyens, telles que le monopole, la spéculation, la hausse illégale des prix et les fraudes en matière de qualité et de poids. Toutes les mesures répressives et disciplinaires et les poursuites judiciaires seront prises à l’encontre des contrevenants aux lois et à la réglementations en vigueur.

D’autres réunions se tiendront dans les prochains jours au niveau du ministère de l’Intérieur et du ministère de l’Industrie, pour assurer la mobilisation et le suivi sur le terrain.

(Avec MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Ciments du Maroc : Indicateurs financiers trimestriels T4 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Le secrétaire d’Etat adjoint américain pour le Proche-Orient en visite au Maroc.