χ

Mohammedia: Hassan Antara (PJD) révoqué de son poste de président de la commune

Le 6 décembre 2018 à 15h34

Modifié 6 décembre 2018 à 15h34

Le tribunal administratif de Casablanca a prononcé, ce jeudi 6 décembre, la révocation de Hassan Antara (PJD) du poste de président de la commune de Mohammedia.

En poste depuis les élections communales de 2015, M. Antara faisait l’objet d’une demande de démission présentée par les deux tiers des membres du conseil, soit 36 élus, dont 14 issus  de son propre parti le PJD.

Des divergences entre le président et les conseillers sont à l'origine de cette requête. Celle-ci devait obligatoirement être inscrite dans le programme de la session concernée, mais devant le refus du président, cela n’a pas eu lieu, ce qui a créé une situation de blocage. La session d'octobre a été reportée à deux reprises faute de quorum. Des élus ont motivé leur absence par le refus, de M. Antara, d'inscrire la question de la démission aux débats. 

Pour lever ce blocage, le président du tribunal administratif avait (ordonnance en date du 11 octobre) reconnu au gouverneur de la préfecture de Mohammedia le droit d’inclure, en se subrogeant au président, la démission dans la session du 18 octobre. Au cours de cette réunion, 37 sur 47 élus ont voté la destitution de M. Antara.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Banque populaire : Extrait de la notice d’information relative au programme de rachat d’actions BCP en vue de valoriser la liquidité et de les céder aux dirigeants Proposé à l’Assemblée Générale Ordinaire prévue le 24 juin 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Ryad Mezzour à l’Association pour le progrès des dirigeants
Droit de la concurrence, entre protection du consommateur et garantie pour l’investisseur.