χ

Législatives partielles: 3 sièges remportés par le RNI et le PAM

Trois sièges de député auparavant invalidés par la Cour constitutionnelle, étaient mis en jeu le jeudi 5 octobre dans des élections partielles. Deux remportés par le RNI et un par le PAM. La cour vient de son côté d’invalider deux nouveaux sièges, portant le total des invalidations à 19.

Législatives partielles: 3 sièges remportés par le RNI et le PAM

Le 6 octobre 2017 à 8h38

Modifié 11 avril 2021 à 2h43

Trois sièges de député auparavant invalidés par la Cour constitutionnelle, étaient mis en jeu le jeudi 5 octobre dans des élections partielles. Deux remportés par le RNI et un par le PAM. La cour vient de son côté d’invalider deux nouveaux sièges, portant le total des invalidations à 19.

Une année après les législatives du 7 octobre 2016, les élections partielles viennent montrer comment le champ politique est en train de changer.

Les législatives partielles sont toujours marquées par un taux de participation nettement plus faible. Mais en plus de cette caractéristique habituelle, différentes nouveautés pèsent sur ces scrutins:

-les tensions internes que subissent les partis: luttes entre courants, absence de leadership ou leadership contesté (PAM, Istiqlal), partis affaiblis (USFP)…

-le cas du PJD, qui subit la lutte des courants et les conséquences de l’éviction de Benkirane de la primature avec en toile de fond le prochain congrès et la succession éventuelle de Benkirane.

-le cas du RNI qui est en cours de refondation et qui est maintenant présent sur le terrain tout au long de l’année et non plus à l’occasion des scrutins.

-les hostilités entre le PAM et le RNI, désormais ouvertes, comme on l’a vu à Agadir Ida ou Tanane, où le candidat qui a remporté le siège au nom du RNI est un transfuge du PAM.

>Les partielles de jeudi 5 octobre

A Beni Mellal, c’est le candidat du PAM Hicham Sabri qui a remporté une large victoire sur le candidat du PJD par plus de 16.000 voix contre 7.600 (source: PAM).

A Agadir Ida ou Tanane, Mohamed Ouallaf du RNI a gagné par 5.500 voix d’avance (source RNI) et à Taroudant Nord, le candidat RNI Abderrahmane Ablila a gagné par 20.000 voix d’écart (source RNI).

>Deux nouveaux sièges invalidés

La Cour constitutionnelle a invalidé le même jour jeudi 5 octobre, les deux sièges de députés de la circonscription de Guercif, auparavant détenus par Mohamed El Bernichi du PAM (qui a utilisé des emblèmes nationaux pendant sa campagne) et Ali Jaghaoui de l’Istiqlal (qui a ‘est mis en avant dans sa campagne, en masquant les noms des autres candidats de sa propre liste).

>L’état des invalidations

Au total, ce sont maintenant 19 sièges qui ont été annulés:

-5 du PAM

-4 de l’Istiqlal

-3 du PJD

-3 du MP

-1 pour chacun des partis suivants : USFP, UC, RNI et PPS.

Mais six sièges ont été de nouveau pourvus:

-Le PAM et le RNI ont gagné deux sièges chacun.

-Le PPS a gagné un siège, grâce à un nouveau décompte des voix opéré par la Cour constitutionnelle.

-Le PJD, grâce à la réélection de son député Mohamed Idaomar à Tétouan après l’invalidation de son siège.

Il reste donc 13 sièges qui seront de nouveau pourvus par le biais d’élections partielles. D’autres invalidations ne sont pas exclues.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Ajarinvest : CDG PREMIUM IMMO

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.