χ

Dialogue social. Echec de la réunion du mercredi 4 mai

La rencontre de ce mercredi 4 mai entre gouvernement, syndicats et patronat n'a pas abouti à un compromis. Le gouvernement a appelé les syndicats à revenir avec un cahier revendicatif mis à jour. 

Dialogue social. Echec de la réunion du mercredi 4 mai

Le 4 mai 2016 à 14h15

Modifié 4 mai 2016 à 14h15

La rencontre de ce mercredi 4 mai entre gouvernement, syndicats et patronat n'a pas abouti à un compromis. Le gouvernement a appelé les syndicats à revenir avec un cahier revendicatif mis à jour. 

Mercredi 4 mai à 13h, l’UGTM et la CDT ont quitté la réunion dédiée au dialogue social, présidée par Abdelilah Benkirane. C'est une manière explicite d’exprimer leur insatisfaction quant à l’offre gouvernementale. A l’heure où nous mettions cet article en ligne, les responsables de l’UMT étaient restés injoignables. 

Le point de discorde concerne la baisse de l’IR. Le gouvernement a proposé une baisse de 1%, selon Mohamed Larbi Kabbaj, numéro 2 de l'UGTM. 2%, d'après Abdelkader Zair, numéro 2 de la CDT. Il nous a été impossible de vérifier laquelle des deux versions est la bonne. Il s'agit probablement de 2% étalés sur deux ans, 1 point en 2017 et 1 poit en 2018, comme nous l'apprendrons de source gouvernementale. Mais les deux sources syndicales s'accordent à dire que «son impact sera très minime". Mohamed Larbi Kabbaj le situe dans une fourchette allant de 30 à 240 DH par mois pour le salarié.

A voir la réaction des deux syndicats lors de la rencontre du 4 mai, on pourrait croire que les centrales syndicales venaient de découvrir, ce mercredi même, le contenu de la proposition gouvernementale, alors que des discussions tenues dès le 2 mai avaient déjà levé le voile sur les détails de cette offre. 

En effet, lundi 2 mai, au lendemain de la Fête du Travail, une réunion a rassemblé les syndicats et les ministres de l'Intérieur et des Finances. Le gouvernement a proposé une baisse de l'IR en deux tranches: 1% en 2017 et 1% en 2018.  "La rencontre s'est bien passée. Les deux parties se sont séparées d'une manière cordiale", a confié à Médias 24 une source gouvernementale, sous couvert d'anonymat. 

Une réunion gouvernementale s'en est suivie, mardi 3 mai, avec notamment Mohamed Moubdii et Mohamed Boussaid, respectivement ministre de la Fonction publique et des Finances. Objectif: étudier la possibilité d'appliquer les baisses de l'IR courant 2017, c'est-à-dire en une seule fois. On ne sait pas finalement ce qui a été retenu, d'où les déclarations divergentes de l'UGTM et de la CDT.

Contacté par Médias 24, Mohamed Moubdi, ministre de la Fonction publique, est resté évasif. Optimiste par ailleurs, il a déclaré que l'échec de la réunion de ce mercredi ne signifie pas l'échec du processus du dialogue social. "Une réunion est prévue au courant de la semaine prochaine", a-t-il ajouté.

Cette information a été démentie par le numéro 2 de l’UGTM. «Nous n’avons fixé aucun calendrier. Un courrier sera envoyé incessamment au gouvernement, rappelant toutes nos revendications», a-t-il précisé. 

Selon une source gouvernementale s'exprimant sous couvert d'anonymat, "il a été demandé aux syndicats de revenir à partir de jeudi avec un cahier revendicatif mis à jour. Mais il ne s'agit pas d'un rendez-vous ferme". C'est une manière de laisser aux syndicats le temps de s'entretenir avec leurs bases et de préparer une proposition qui tienne compte de la nouvelle offre du gouvernement. Bref, une contre-proposition des syndicats.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

JAIDA : Publication des comptes annuels 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Séminaire sur le dispositif de généralisation de la couverture médicale au profit des agriculteurs
Smart City Casablanca Symposium