Le marché des télécoms en septembre confirme la montée de la concurrence

| Le 3/11/2014 à 11:06

Baisse des prix, offres agressives, évolution des parts de marché, forte hausse du nombre d’abonnés à Internet, érosion de l’usage du fixe : voici les grandes tendances du marché marocain des télécoms à fin septembre 2014. Le taux de pénétration du mobile au Maroc a atteint 133%.

 

L’évolution du marché des télécommunications au Maroc au cours du troisième trimestre de 2014 confirme les grandes tendances déjà observées:

-amélioration du taux de pénétration du téléphone mobile qui dépasse 133%, avec 44 millions d’abonnés (+7% en un an);

-forte prédominance du prépayé ;

-mais le post payé progresse plus vite: en un an, +12,38% d’abonnées pour le postpayé et +6,83% pour le prépayé.

-baisse continue des prix des communications mobiles et d’Internet. Le revenu moyen des opérateurs par minute, a baissé de 23% en un an (septembre 2013/sept 2014), passant de 0,43 DH /mn à 0,33 DH/mn.

SUITE

lire aussi
  • | Le 22/3/2023 à 16:51

    Hausse du taux directeur : quels impacts sur le marché actions et obligataire ?

    Suite à la hausse du taux directeur à 3%, le MASI a dévissé en fin de séance le 21 mars. La hausse de 50 points de base était anticipée, mais les prévisions pessimistes de BAM ont fait baisser le marché. L’attentisme observé sur le marché actions au T1-23 devrait se prolonger jusqu’en juin. Sur le marché obligataire, les effets de la hausse du taux directeur devraient être minimes à court terme.
  • | Le 22/3/2023 à 11:57

    L'inflation fait subir des jours difficiles au gouvernement

    L’inflation va s’inviter durablement dans le débat politique. En atteignant 10,1% en février, elle tire une grosse sonnette d’alarme et bouscule le gouvernement. Récit d’une journée agitée, le mardi 21 mars 2023.
  • | Le 21/3/2023 à 18:04

    Lesieur Cristal : hausse de 47% du RNPG en 2022

    Le groupe a pu compter sur son efficacité opérationnelle et sa bonne gestion des matières premières pour limiter la hausse des coûts de production. Le chiffre d’affaires progresse de 42% à près de 6,9 MMDH. Le dividende progresse, passant de 3,5 dirhams par action en 2021 à 4,5 dirhams par action au titre de 2022.
  • | Le 21/3/2023 à 12:54

    Sonasid : une bonne résilience en 2022 grâce à l’efficacité opérationnelle et à la fibre d’acier

    En 2022, le groupe a bien résisté malgré une baisse notable de la demande à partir du S2, notamment dans le logement social. Le lancement et les premières ventes de la nouvelle fibre d’acier, couplés à l’excellence opérationnelle du groupe, lui ont permis de conserver un EBITDA solide.
  • | Le 21/3/2023 à 12:18

    SMI : le RNPG repasse au vert, pas de dividende

    Le groupe a pu profiter de la hausse du cour moyen de vente et d’un taux de change avantageux. Dans le but de maintenir sa capacité d’investissement, le conseil d’administration a proposé de ne pas distribuer de dividendes au titre de cette année.
  • | Le 20/3/2023 à 11:58

    Sonasid : le RNPG consolidé recule de 20%, le dividende en retrait similaire

    La bonne optimisation des coûts fixes et le développement de nouveaux relais de croissance a permis de limiter l’impact de la contraction du marché de la construction en 2022. Le groupe dispose toujours d’un fort excédent de trésorerie de 852 MDH. Un dividende de 30 dirhams par action sera proposé, donnant un yield de plus de 5% au cours actuel.