χ

Hassad: le Maroc fait face à une menace terroriste “sérieuse“

Le Maroc a porté ses forces de sécurité au plus haut degré de vigilance, dans toutes les régions du Royaume, et ce pour faire face à une menace terroriste qualifiée de "sérieuse" par le ministre de l'Intérieur Mohamed Hassad qui intervenait en conseil de gouvernement.

Hassad: le Maroc fait face à une menace terroriste “sérieuse“

Le 11 juillet 2014 à 13h24

Modifié 11 juillet 2014 à 13h24

Le Maroc a porté ses forces de sécurité au plus haut degré de vigilance, dans toutes les régions du Royaume, et ce pour faire face à une menace terroriste qualifiée de "sérieuse" par le ministre de l'Intérieur Mohamed Hassad qui intervenait en conseil de gouvernement.

Le Maroc est sous le coup d’une menace terroriste “sérieuse“ selon les propos de Mohamed Hassad, ministre de l’Intérieur, qui s’exprimait au cours du conseil de gouvernement réuni ce jeudi 10 juillet à Rabat.

Contrairement à la plupart des autres pays de la région qui ont tendance à minimiser et sous estimer les menaces terroristes, le Maroc a toujours traité les Marocains en adultes et continue à le faire. Politique qui a donné d’excellents résultats puisqu’une opinion publique soudée et mobilisée est une donnée essentielle pour combattre le terrorisme.

A l’origine de l’alerte, des informations en provenance des services de renseignement. Ces informations, révélées par M. Hassad, font référence notamment au nombre croissant des Marocains appartenant aux organisations s'activant en Syrie et en Irak dans les rangs jihadistes.

Au cours des derniers mois, il y a eu un phénomène d’allers retours entre le Maroc et la Syrie. Au départ, de nombreux jihadistes probablement quelques centaines, sont rentrés au Maroc, découragés par les revers subis par leurs mouvances. La Syrie compte un millier ( !) d’organisations jihadistes. Ensuite, après la proclamation du califat, il y a eu une nouvelle mobilisation vers la Syrie et l’Irak. Mais ceux qui sont restés ont une expérience éprouvée dans le domaine des opérations terroristes. Certains ne savent faire que cela.

M. Hassad a expliqué qu'il y a parmi ces combattants marocains des leaders qui ne cachent pas leurs intentions d'exécuter un projet terroriste contre le Royaume, aidés en cela par l'expérience qu'ils ont accumulée en matière de fabrication d'explosifs, de techniques de combat, d'usage d'armes lourdes et par les formations qu'ils ont suivies dans plusieurs domaines militaires.

Il est probable, a ajouté le ministre, que ces activistes sollicitent le concours de groupes terroristes opérant en Afrique du nord ou des extrémistes marocains qui ont proclamé leur allégeance à l'organisation de l’Etat islamique ou à l’EIIL.

D'autres informations indiquent que certains groupes terroristes projettent de développer des explosifs indétectables par les systèmes électroniques de détection, a dit M. Hassad.

Le ministre a, par ailleurs, dévoilé plusieurs mesures visant à contrer ces nouvelles menaces et à garantir la sécurité des citoyens et de leurs biens, soulignant que le ministère de l'Intérieur a élevé le niveau de vigilance à l'Administration territoriale et les services concernés.

A ce propos, a dit M. Hassad, les Walis et gouverneurs ont été appelés à prendre des mesures déterminées à même de renforcer celles en vigueur en matière de lutte contre le terrorisme, les invitant à élever immédiatement le niveau de vigilance à son plus haut degré.

De même, le ministre de l'Intérieur a exhorté les walis et gouverneurs à renforcer les moyens de contrôle, à intensifier la présence des éléments de sécurité et à tenir des rencontres de communication sur ce sujet.

Il a, à cet égard, invité l'Administration, la société civile, les partis politiques et les secteurs public et privé à conjuguer leurs efforts pour sensibiliser au caractère dangereux des menaces terroristes et à soutenir les actions menées par l'administration territoriale et les services de sécurité en vue de contrer ce danger.

Le ministre a aussi proposé une série de mesures de nature à renforcer ces efforts, citant notamment le renforcement du niveau de la vigilance au sujet de la menace terroriste et des mesures de sécurité au niveau des points vitaux dans les secteurs public et privé.

Il a également proposé de traiter la problématique de l'embrigadement de Marocains par les organisations terroristes sans, pour autant, impacter le cours normal de l'activité économique et sociale.

Le gouvernement a fait part de son soutien total à l'ensemble des services de sécurité tout en leur félicitant de la forte mobilisation et de la vigilance constante pour détecter et déjouer toute tentative visant à porter atteinte à la stabilité et la paix.

Le Maroc est le pays le plus stable et le mieux verrouillé contre les menaces terroristes, dans toute l’Afrique du Nord et le monde arabe. Ses services de sécurité effectuent un travail d’anticipation remarquable et reconnu à l’échelle internationale. Mais aucun pays ne peut être totalement immunisé, car il suffit parfois d’une initiative individuelle pour réaliser un acte terroriste.

La proclamation du “califat“ par Abou Bakr al-Baghdadi n’a pas suscité un engouement dans les milieux radicaux marocains, contrairement à beaucoup d’autres pays. Mais cet événement a néanmoins mobilisé les plus radicaux qui se sentent confortés dans leurs positions.

Les forces marocaines de sécurité, l’Etat marocain, arriveront sans aucun doute à contrer cette nouvelle menace comme par le passé.

(avec MAP)


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

l’erratum AJARINVEST : Publication des valeurs liquidatives des OPCI

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.