χ

La Majorité en colère contre Benkirane

Le 4 janvier 2014 à 10h05

Modifié 4 janvier 2014 à 10h05

Le dernier grand oral tonitruant Benkirane devant les députés mardi 31 décembre n’a pas été du goût de l’Istiqlal. Mais pas seulement, car selon le quotidien Al Akhbar, la Majorité ne cautionne pas elle non plus les propos tenus par le chef de gouvernement accusant des cadres du parti de la Balance de détourner des milliards dans des banques à l’étranger.

Les partis en colère contre le Chef du gouvernement, sont le RNI, le MP et le PPS, c'est-à-dire les trois autres composantes de la Majorité, le PJD ayant gardé évidemment le silence. Selon le quotidien, Salaheddine Mezouar a fait savoir à des membres de son parti qu’il n’était pas d’accord avec la façon doit Benkirane a répondu à la députée Istiqlalienne Kenza El Ghali. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le Chef du gouvernement n’y était pas allé de main morte, en déclarant que son parti est prêt à signer n'importe quel papier pour prouver que ses membres n'ont pas de comptes bancaires ou argent à l'étranger, contrairement à ceux d'autres formations politiques qu'il s'est gardé de citer.

De son coté, le porte-parole du RNI, Rachid Talbi Alami, a déclaré que son parti n’approuvait pas le comportement de Benkirane. «Chaque partie doit respecter l’institution parlementaire et connaître ses limites», a-t-il ajouté, avant de rectifier son tir dans un style conciliant: «Le chef de gouvernement s’est peut-être défendu face à l’attaque du groupe parlementaire de l’Istiqlal. Mais nous ne cautionnons pas la manière avec laquelle il s’est défendu». Les deux autres partis ont fait des déclarations similaires au journal.


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

COMMUNIQUÉ POST ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DU 24 JUIN 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.