La chute du bitcoin s'accélère après des restrictions en Chine

La monnaie virtuelle bitcoin s'échangeait mercredi à un cours diminué de moitié par rapport à fin novembre, ayant connu un nouvel accès de faiblesse après l'annonce de mesures de restrictions supplémentaires en Chine.  

La chute du bitcoin s'accélère après des restrictions en Chine

Le 18 décembre 2013 à 11h40

Modifié 18 décembre 2013 à 11h40

La monnaie virtuelle bitcoin s'échangeait mercredi à un cours diminué de moitié par rapport à fin novembre, ayant connu un nouvel accès de faiblesse après l'annonce de mesures de restrictions supplémentaires en Chine.  

Sur BTC China, principale plateforme d'échanges du pays, le cours du bitcoin est descendu mercredi jusqu'à 2.551 yuans (417 dollars) - soit une dégringolade de plus de 65% par rapport à son cours de fin novembre. Début décembre, un avertissement de la banque centrale chinoise interdisant aux établissements financiers toute transaction en bitcoins avait fait dévisser la monnaie virtuelle, faisant se volatiliser en une heure l'équivalent de 5 milliards de dollars à l'échelle mondiale.

Le cours du bitcoin avait ensuite tenté de se reprendre, mais son repli s'est sévèrement accéléré cette semaine après l'annonce dans un média chinois de nouvelles mesures de restriction dans le pays. Ainsi, selon des informations du journal financier Diyi Caijing Ribao, les autorités chinoises ont interdit les opérations impliquant des bitcoins aux plateformes de paiements en ligne, tel le très populaire Alipay - service du géant chinois du commerce électronique Alibaba.

Selon le média, qui se réfère à une source non identifiée, cette interdiction a été décrétée lors d'une réunion à huis clos de la banque centrale. L'information a exacerbé la nervosité des spéculateurs chinois, précipitant un nouvel accès de faiblesse de la monnaie virtuelle. La Chine est le premier marché pour les échanges de bitcoins. Cette« e-monnaie », inventée en 2009 et émise à partir de codes informatiques complexes, peut être stockée dans des portefeuilles électroniques et échangée de gré à gré via des plateformes sur internet contre des devises réelles, sans passer par le système bancaire.

Le cours du bitcoin en yuans sur BTC China a explosé cette année, passant de 82,29 yuans (9,80 euros) au 1er janvier à un sommet de 7.588,88 yuans le 30 novembre (904 euros)... sa valeur étant multipliée par 92 en onze mois. Un avertissement posté mercredi sur le site internet de BTC China indiquait que « suite à de nouveaux règlements issus par le gouvernement, (la plateforme) va suspendre les dépôts en CNY (yuans) » que les usagers peuvent faire sur leur portefeuille électronique.

Le message poursuivait cependant: « Restez assurez que BTC China continuera normalement ses opérations ». Par ailleurs, BTC China tout comme son principal concurrent chinois OKCoin ont tous deux annoncé qu'ils avaient recommencé à imposer des frais de transactions à leurs usagers, disant vouloir ainsi freiner la spéculation et lutter contre les manipulations de cours.

(Avec AFP) 

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Upline Capital Management: FCP “UPLINE TRESORERIE” Rapport du commissaire aux comptes exercice du 1er Janvier 2023 au 31 Décembre 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.