Le PAM veut séduire les MRE

Le 1er colloque du PAM en France se tiendra à Paris les 23 et 24 novembre. Le parti veut se faire connaître des Marocains de France et mobiliser pour leur permettre de voter aux scrutins nationaux.    

Le PAM veut séduire les MRE

Le 15 novembre 2013 à 18h18

Modifié 15 novembre 2013 à 18h18

Le 1er colloque du PAM en France se tiendra à Paris les 23 et 24 novembre. Le parti veut se faire connaître des Marocains de France et mobiliser pour leur permettre de voter aux scrutins nationaux.    

Pour ces premiers pas à l’étranger, le PAM a choisi d’organiser son premier colloque en France. Il aura lieu les 23 et 24 novembre à Paris au centre Maurice Ravel (XIIe arrondissement) et verra la participation de députés du PAM comme Younes Sekkouri, Khadija Rouissi et Samir Aboulkacem mais aussi la présence d’intervenants de partis politiques français.

Ainsi, Olivier Stirn ancien ministre UMP sera de la partie ainsi que le maire de Drancy, Jean-Christophe Lagarde député UDI. Les débats seront animés par des journalistes économiques français comme Vincent Perrault ou Louis Morin.

Le colloque sera aussi l’occasion d’attirer l’attention sur les questions qui se posent aux ressortissants marocains en France. Les MRE ne sont toujours pas autorisés à voter ou à se présenter comme candidat à une élection et leurs préoccupations sont toujours exclues des politiques publiques. Deux ans après l’adoption de la Constitution et de son article 17 censé consacrer la représentativité des MRE au sein des institutions nationales, régionales et locales marocaines, les textes d’application n’ont toujours pas vu le jour.

Le PAM surfe sur cette vague de déception en dénonçant la non-application de la loi organique et en préparant le terrain afin de s’attirer la sympathie électorale de cet énorme potentiel de voix en France.

La section française du parti a été créée en mars 2013et veut devenir à terme le porte voix d’un maximum de MRE. Cependant, le PAM n’a pas été en mesure de nous indiquer le nombre de membres de cette section, ni le nombre d’adhérents visés en France.

Le réservoir électoral inexploité est estimé à plusieurs centaines de milliers de MRE non représentés. A cet égard, la journaliste et député du PAM Fatiha Layadi jointe au téléphone par Médias24, dénonce « la seule responsabilité du gouvernement PJD qui naviguerait à vue en fonction de ses propres intérêts ».

Avec ce premier colloque, le PAM se lance dans une stratégie de communication pour conquérir les Marocains de France en attendant de se doter de sections de sympathisants en Europe (Pays Bas,  Espagne, Allemagne, Italie) dans les prochains mois.

 


 

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Wafa Gestion: Communication FCP “CAT EQUILIBRE” Rapport du commissaire Aux Comptes Période du 1er Octobre 2023 au 31 Mars 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.