Ce matin au Maroc

  Parlement. Hafid Benhachem, délégué général de l’administration pénitentiaire, refuse une visite parlementaire à la prison de Kénitra. Dans une lettre qui a suscité une forte émotion à la Chambre des Représentants, M. Benhachem a refusé la visite envisagée par une commission parlementaire dans le cadre d’une mission exploratoire. La présence de Khadija Rouissi, militante des droits humains au sein de cette commission est apparemment la vraie raison. Pour sa part, il invoque ce qu’il appelle étrangement « l’obligation de réserve des parlementaires ». Apparemment, il n’a pas bien lu la nouvelle constitution.   Sahara. Le roi a réaffirmé et clarifié hier la position du Maroc concernant le Sahara, en recevant l’envoyé spécial du secrétaire général des Nations Unies, Christopher Ross. Le roi a réaffirmé que le projet d’autonomie présenté par le Maroc reste le cadre indiqué pour la résolution de cette question.  

Ce matin au Maroc

Le 11 avril 2013 à 7h19

Modifié 11 avril 2021 à 2h35

  Parlement. Hafid Benhachem, délégué général de l’administration pénitentiaire, refuse une visite parlementaire à la prison de Kénitra. Dans une lettre qui a suscité une forte émotion à la Chambre des Représentants, M. Benhachem a refusé la visite envisagée par une commission parlementaire dans le cadre d’une mission exploratoire. La présence de Khadija Rouissi, militante des droits humains au sein de cette commission est apparemment la vraie raison. Pour sa part, il invoque ce qu’il appelle étrangement « l’obligation de réserve des parlementaires ». Apparemment, il n’a pas bien lu la nouvelle constitution.   Sahara. Le roi a réaffirmé et clarifié hier la position du Maroc concernant le Sahara, en recevant l’envoyé spécial du secrétaire général des Nations Unies, Christopher Ross. Le roi a réaffirmé que le projet d’autonomie présenté par le Maroc reste le cadre indiqué pour la résolution de cette question.  

Le Chef de l’Etat a également estimé que le Maroc ne doit pas être la seule partie à faire preuve d’esprit de compromis et d’ouverture. La situation dans la région sahélienne a été également soulevée, avec les risques qu’elle présente pour l’ensemble du sud-ouest africain.

Finances publiques, politiques économiques. Aucune lisibilité, aucune clarté. Qui tient la barre ? Comment peut-on espérer rétablir la confiance et rassurer les investisseurs s’il n’y a pas de visibilité ? Les informations contradictoires, les déclarations souvent populistes, les piques assassines, tout cela dresse le décor d’un spectacle peu ragoûtant et d’une grande déperdition d’énergie. Comment peut-on gérer une crise de cette ampleur sans communiquer d’une manière efficace ?

Finances publiques bis. Driss Azami Idrissi, ministre délégué chargé du Budget a démenti toute augmentation future des prix de produits de première nécessité, ou des prix d'eau et d'électricité, ainsi que toute baisse des salaires dans la fonction publique. Le démenti exprimé dans un entretien publié aujourd'hui par le journal Attajdid, journal du PJD.

Chômeurs diplômés. Ce thème revient avec force au devant de l’actualité. Le gouvernement Abbas Fassi avait conclu un accord d’embauche de plus de 4.000 diplômés, qui n’a jamais été exécuté. L’Istiqlal demande que cet accord soit maintenant appliqué et Hamid Chabat n’hésite pas à exiger de l’actuel gouvernement, l’embauche sur trois ans, de plusieurs dizaines de milliers de chômeurs diplômés.  La polémique ne fait que commencer.

Agriculture. L’ouverture saoudienne. Le ministre de l’agriculture boucle une visite remarquée en Arabie saoudite, premier importateur de fruits marocains dans le Golfe et pays ayant une bonne expertise dans les filières dattes et lait. Surtout, la partie marocaine propose aux investisseurs saoudiens d’investir dans le pilier 1 du Plan Maroc Vert, celui d’une agriculture moderne et à haute valeur ajoutée.

e-gov. On peut désormais payer son amende… en ligne. Sur le portail de la trésorerie générale du Royaume, il suffit de se connecter (si vous y arrivez, si votre réseau n'est pas en panne ou trop lent) et le paiement est effectué en quelques minutes. Lien ici.  

Réseau internet. Panne générale dans le grand Casablanca depuis hier après midi. De bonne source, on annonce qu'elle sera rétablie dans la matinée d'aujourd'hui. A l'origine, un basculement de nouveaux équipements, nous assure-t-on. Pas très convaincant.

Chine. Au mois de mars, la balance commerciale chinoise a enregistré un (léger) déficit de 880 millions de dollars. Elle reste toutefois très excédentaire sur le tremier trimestre (43 milliards de dollars!!). Une nouvelle suprenante!

 


 

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Zine El Abidine Charafeddine : “Le capital culturel local de Dakhla est immensément riche et nous voulons le montrer et le partager avec tous”(2/2)

Tout le monde connaît aujourd'hui les atouts balnéaires de Dakhla, la perle du Sud. Beaucoup moins soupçonnent son potentiel pour devenir une destination culturelle de premier choix. Dans cette deuxième et dernière partie de notre échange, Zine El Abidine Charafeddine, président de l’Association pour l’animation culturelle et artistique dans les provinces du Sud, évoque les ambitions et les perspectives de développement de Dakhla dans les domaines culturel et touristique.

Laâyoune. L'exception naturelle en trois lieux mémorables (2/2)

Tourisme culturel, patrimonial, historique ou encore, pour les plus experts, archéologique, la province de Laâyoune se prête aussi au tourisme naturaliste. Dans cette immensité désertique aride, l’humidité à certains endroits, le tracé atypique de certains oueds et toutes les retenues d’eau qui parsèment ce territoire ont forgé des paysages où se mêlent le bleu de l’eau et le rouge du sable. Trois lieux en particulier illustrent cette exception naturelle (Suite et fin).

Communication financière

CTM: Communiqué de Presse du 12 juin 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.