Notaires-CDG : le bras de fer continue

Rien ne va plus entre la Caisse de dépôt et de gestion et les notaires. Ces derniers pourraient boycotter la CDG si leurs demandes ne sont pas prises en compte.

Notaires-CDG : le bras de fer continue

Le 28 mars 2013 à 18h22

Modifié 28 mars 2013 à 18h22

Rien ne va plus entre la Caisse de dépôt et de gestion et les notaires. Ces derniers pourraient boycotter la CDG si leurs demandes ne sont pas prises en compte.

La réunion prévue ce jeudi 28 mars au ministère de la Justice à propos du décret d’application accompagnant la loi sur les notaires a finalement été reportée à la demande de la Chambre nationale du notariat moderne. « Nous refusons d’entamer les discussions sur le décret d’application tant qu’aucun accord n’est pas trouvé avec la CDG concernant le cahier des charges qui fixera le mode de collaboration entre nous deux. », lance Ahmed Amine Touhami El Ouazzani, président de la Chambre du notariat.

Selon M. Touhami El Ouazzani, « nous avons envoyé une lettre à la CDG il y a une vingtaine de jours lui demandant d’honorer ses engagements. Nous n’avons pas eu de réponse ». La lettre du syndicat des notaires fait référence au paiement électronique, à la consultation des comptes en ligne et au réseau d’agences CDG.

« L'engagement a été tenu par la CDG, car pour une clientèle de 900 notaires environ, nous avons mis à leur disposition un réseau de 68 agences qui couvre tout le royaume. Mêmes les petites localités sont couvertes, bien qu’elles enregistrent la présence d’un seul notaire. Par ailleurs, nous poursuivons notre stratégie de régionalisation avec l'ouverture de nouvelles succursales. Celles de Rabat et de Casablanca sont déjà opérationnelles et celle de Marrakech est en construction. Les autres principales villes suivront au cours de cette année. », réplique un responsable de la CDG.

Des mesures qui ne satisfait pas les notaires. Ces derniers convoqueront leur assemblée générale extraordinaire dans les jours qui viennent. A l’ordre du jour : discuter de la possibilité de boycotter définitivement la CDG et de travailler uniquement avec les banques.

« La CDG menace de lancer un audit sur les fonds bloqués par certains notaires. C’est une manière de nous mettre la pression pour que nous acceptions ses conditions. Mais nous n’avons rien à craindre. », ajoute M. Touhami El Ouazzani.

Les jours à venir risqueront de voir le torchon brûler davantage entre les deux parties.

 

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Upline Capital Management: FCP “UPLINE TRESORERIE” Rapport du commissaire aux comptes exercice du 1er Janvier 2023 au 31 Décembre 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.