NEET, emplois non rémunérés et création d'emplois : les commentaires de Ryad Mezzour

Le ministre de l'Industrie et du commerce commente les chiffres alarmants du marché de l'emploi au Maroc, notamment la création nette déficitaire d'emplois en 2023, les jeunes NEET, ainsi que l'engagement du gouvernement dans ce sens. Détails.

NEET, emplois non rémunérés et création d'emplois : les commentaires de Ryad Mezzour

Le 25 mai 2024 à 14h03

Modifié 27 mai 2024 à 7h19

Le ministre de l'Industrie et du commerce commente les chiffres alarmants du marché de l'emploi au Maroc, notamment la création nette déficitaire d'emplois en 2023, les jeunes NEET, ainsi que l'engagement du gouvernement dans ce sens. Détails.

Le jeudi 23 mai 2024, la Fondation Lafqui Titouani a accueilli le ministre de l'Industrie et du commerce. Lors de cette rencontre, Ryad Mezzour a abordé plusieurs points cruciaux, notamment l'emploi au Maroc.

Parmi les points abordés, la question des jeunes NEET [Not in Education, Employment or Training, ndlr], dont le nombre est évalué à 1,5 million selon le Conseil économique, social et environnemental.

Le ministre a précisé que plus de 50% des NEET sont des femmes au foyer, et presque 30% sont des jeunes qui choisissent volontairement cette situation.

Par conséquent, bien que Ryad Mezzour admette cette réalité, il pense que les chiffres ont été mal interprétés et présentés, affirmant que la véritable proportion des NEET est d'environ 20% du chiffre divulgué, soit près de 300.000 jeunes.

Il a aussi évoqué la perte de 157.000 emplois au cours de l'année 2023, précisant que la majorité de ces emplois étaient non rémunérés.

Cependant, bien que la plupart des pertes concernent des emplois non rémunérés, cela ne diminue en rien le caractère alarmant de la situation.

En effet, cette perte est tout aussi grave, d'autant que presque tous les emplois non rémunérés perdus étaient dans le secteur agricole, qui représente plus de 28% de la main-d'œuvre au Maroc.

En outre, le travail agricole dans son ensemble, au sein de la structure agricole marocaine, est souvent de nature familiale et non rémunéré. Par conséquent, cette perte d'emplois non rémunérés fragilise également les familles agricoles.

Concernant l'engagement du ministère de l'Industrie et du commerce à créer 400.000 emplois nets, Ryad Mezzour a indiqué que 115.000 emplois avaient déjà été créés.

Le ministre a souligné qu'avant la présentation du bilan de mi-mandat, il avait la possibilité de rectifier le nombre d'emplois que son ministère s'engageait à créer, mais il a refusé, restant fidèle à l'objectif initial de 400.000 emplois nets.

"Cela n'était pas une question d'optimisme, mais c’était fondé sur le traitement de plus de 2.000 projets industriels, évaluant la création de plus de 376.000 emplois pendant le reste du mandat", a conclu le ministre.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

SMI: INDICATEURS TRIMESTRIELS AU 31 MARS 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.