En images, les travaux de construction de la station de dessalement de Dakhla

La station de dessalement de Dakhla, qui n’utilisera que les énergies renouvelables grâce à un parc éolien, produira 112.000 m3 d’eau douce par jour.

En images, les travaux de construction de la station de dessalement de Dakhla

Le 23 mai 2024 à 12h55

Modifié 23 mai 2024 à 12h55

La station de dessalement de Dakhla, qui n’utilisera que les énergies renouvelables grâce à un parc éolien, produira 112.000 m3 d’eau douce par jour.

Loïc Jaegert-Huber, directeur régional d’Engie pour l’Afrique du Nord, a présenté les images du chantier de la future station de dessalement. Pour faire face au stress hydrique, celle-ci n’utilisera que des énergies renouvelables, a-t-il précisé.

Elle sera alimentée par un parc éolien de 60 MW et produira 112.000 m3 d’eau douce par jour grâce à l’osmose inverse.

LIRE AUSSI

Une station de dessalement et un parc éolien à Dakhla en 2025

 

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Zine El Abidine Charafeddine : “Le capital culturel local de Dakhla est immensément riche et nous voulons le montrer et le partager avec tous”(2/2)

Tout le monde connaît aujourd'hui les atouts balnéaires de Dakhla, la perle du Sud. Beaucoup moins soupçonnent son potentiel pour devenir une destination culturelle de premier choix. Dans cette deuxième et dernière partie de notre échange, Zine El Abidine Charafeddine, président de l’Association pour l’animation culturelle et artistique dans les provinces du Sud, évoque les ambitions et les perspectives de développement de Dakhla dans les domaines culturel et touristique.

Laâyoune. L'exception naturelle en trois lieux mémorables (2/2)

Tourisme culturel, patrimonial, historique ou encore, pour les plus experts, archéologique, la province de Laâyoune se prête aussi au tourisme naturaliste. Dans cette immensité désertique aride, l’humidité à certains endroits, le tracé atypique de certains oueds et toutes les retenues d’eau qui parsèment ce territoire ont forgé des paysages où se mêlent le bleu de l’eau et le rouge du sable. Trois lieux en particulier illustrent cette exception naturelle (Suite et fin).

Communication financière

COSUMAR: COMMUNIQUÉ DE PRESSE POST ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE TENUE EN DATE DU 06 JUIN 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.