χ

Une station de dessalement et un parc éolien à Dakhla en 2025

La station de dessalement de l’eau de mer assurera l’approvisionnement en eau d’irrigation sur 5.000 hectares et en eau potable au profit de Dakhla et ses environs.

Une station de dessalement et un parc éolien à Dakhla en 2025

Le 23 juin 2022 à 11h45

Modifié 23 juin 2022 à 12h37

La station de dessalement de l’eau de mer assurera l’approvisionnement en eau d’irrigation sur 5.000 hectares et en eau potable au profit de Dakhla et ses environs.

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a présidé, mercredi 22 juin à Rabat, la cérémonie de signature d’un mémorandum d’entente et de conventions de partenariat entre les secteurs public et privé pour la création, à Dakhla, d’une station de dessalement de l’eau et d’un parc éolien.

Dotée d’un budget de 2 MMDH, cette station, dont les travaux de construction devraient s’achever en 2025 (30 mois), assurera l’approvisionnement « en eau d’irrigation sur 5.000 hectares et en eau potable au profit de Dakhla et ses environs, notamment Bir Anzarane et le nouveau Port atlantique », indique un communiqué du département du chef du gouvernement.

En ce sens, une convention a été paraphée entre Mohammed Sadiki, ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, et le directeur général de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE).

L’objectif est d’avoir accès au réseau électrique national au profit de la station de dessalement et « le raccordement au réseau électrique public pour le parc éolien, dans le cadre du projet de la station de dessalement de Dakhla, dont la capacité sera portée à 37 millions de m2 par an », ajoute le communiqué.

Le parc éolien est prévu par une seconde convention dans le cadre de la loi 13-09 sur les énergies renouvelables, visant à répondre aux besoins en énergie électrique de l’unité de dessalement.

La dernière convention porte quant à elle sur un partenariat public-privé destiné au cofinancement, à la conception, à la construction, à l’exploitation et la maintenance d’un réseau d’irrigation couvrant une nouvelle zone de 5.000 ha dans la région de Dakhla. La durée des travaux de réalisation de ce système d’irrigation est estimée à deux ans (2024), pour un fonctionnement de 20 ans.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CFG Bank: Communiqué de presse post AGM 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.