Stagnation des créations d'entreprises en 2023 (OMPIC)

Siège de l'Office marocain de la propriété industrielle et commerciale à Casablanca.
| Le 22/2/2024 à 15:17
Les SARLAU, qui deviennent de plus en plus populaires, représentent 64% des entreprises créées. La région Casablanca-Settat regroupe près de 29% des entreprises créées. Les défaillances d'entreprises, parallèlement, progressent de 15% par rapport à 2022, avec 14.245 défaillances d'après les derniers chiffres d'Inforisk D&B. Les défaillances des PME avec un chiffre d'affaires de plus de 10 MDH ont progressé de 150%.

En 2023, d’après les derniers chiffres publiés par l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC), les créations d’entreprises ont stagné par rapport à l’année 2022, avec 93.517 créations.

Parmi ces entreprises, 64.027 sont des entreprises en personne morale et 29.490 sont des entreprises en personne physique. Les parts des entreprises en personne morale et celles en personne physique, dans le total des entreprises créées, sont similaires à celles de l’an précédent.

À fin 2023, on observe une démocratisation constante des créations d’entreprises à actionnaire unique, les SARLAU. Une tendance grandissante qui se poursuit depuis plusieurs années. Elles représentent 64% des entreprises créées contre 35,1% pour les SARL [société à responsabilité limitée, ndlr]. En 2022, les SARLAU représentaient 62% des entreprises créées. Notons qu’en 2013, 48,2% des entreprises créées étaient des SARL et 49,2% des SARLAU.

Casablanca-Settat regroupe près de 29% des entreprises créées en 2023

Avec 26.916 entreprises créées, la région Casablanca-Settat est en tête.

En 2022 déjà, la région captait près de 28% des créations d’entreprises, suivie de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima avec 13.849 nouvelles entreprises recensées, soit une part de près de 15%, en progression par rapport à 2022 (14,4%). Puis la région de Rabat-Salé-Kénitra, avec 11.045 entreprises créées en 2023, soit 11,8%, en baisse par rapport à l’an dernier (13%).

Le commerce : un secteur qui attire de moins en moins

Parmi les entreprises créées en 2023, 35,85% œuvrent dans le secteur du commerce. Il arrive, comme à l’accoutumée, en première position devant les services divers et le BTP qui rassemblent respectivement 18,57% et 17,46% des créations.

Cependant, cette part ne fait que baisser depuis plusieurs années. En 2013, elle atteignait 40,66%. On observe un détournement progressif des créations dans ce secteur.

Dans une récente étude d’Inforisk D&B, en 2023, le secteur ‘Commerce’ était le plus touché par les faillites d’entreprises. Une entreprise sur trois ayant fait faillite en 2023 opérait dans ce secteur.

Des défaillances en hausse de 15% en 2023, des PME en souffrance

Au-delà des créations, il y a également les défaillances d’entreprises. D’après l’étude d’Inforisk D&B, ces dernières ont progressé de 15% en 2023 pour atteindre leur plus haut niveau, avec 14.245 défaillances d’entreprises personnes morales. Il faut noter que ce rythme de progression est néanmoins normatif car, entre 2009 et 2023, le taux de croissance annuel moyen de défaillances se situe à 14%. On note cependant une accélération depuis 2020.

Mais ce qui est notable concernant les défaillances est la proportion de PME, c’est-à-dire des entreprises qui réalisent un chiffre d’affaires de plus de 10 MDH. Si leur part dans la totalité des entreprises défaillantes demeure faible [1,26%, ndlr], il convient de noter que cette catégorie spécifique a connu une hausse du nombre de défaillances de 150% par rapport à 2022.

L’écrasante majorité des entreprises défaillantes étant des TPE, soit 98,7% en 2023.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 19/4/2024 à 16:01

    “Le Maroc peut lorgner 5% ou 6% de croissance économique” (Maxime Darmet, Allianz)

    Lors d’un entretien avec Médias24, l’économiste sénior d’Allianz, Maxime Darmet, est revenu sur les grands chamboulements du monde économique depuis les cinq dernières années et a évoqué les perspectives de l’économie marocaine. Selon lui, plusieurs leviers sont actionnables pour faire bénéficier l’économie d’un souffle de croissance et la porter à 5% ou 6%. Entretien.
  • | Le 18/4/2024 à 17:48

    L'immobilier à Benslimane, ville en devenir : prix, volume de transactions, évolution...

    Dans un futur proche, Benslimane connaîtra un bouleversement notable avec la construction du plus grand stade de football du monde (115.000 places) et une station de ligne à grande vitesse (LGV). Ces équipements renforceront l'attractivité de la ville, notamment sur le plan immobilier. En attendant que ce changement se matérialise, voici ce que l'on sait aujourd'hui de l'activité immobilière et des prix pratiqués.
  • | Le 17/4/2024 à 15:12

    Assurances : le secteur doit se moderniser pour faire face aux incertitudes grandissantes

    À l'occasion de la 10e édition du Rendez-vous de Casablanca de l’Assurance ce 17 avril, les chamboulements du secteur dans un monde incertain étaient au centre du débat. Le président de la Fédération marocaine de l'assurance, Mohamed Hassan Bensalah, et la ministre de l'Économie, Nadia Fettah, ont évoqué l'impact de cette incertitude globale sur le secteur, et comment s'y adapter.
  • | Le 16/4/2024 à 14:07

    Bourse : nouveau record pour Addoha avec plus de 230 MDH échangés au cours de la séance

    A la clôture de la séance du 16 avril, l'immobilière affichait un volume d'échange dépassant 230 MDH, avec un peu plus de 6,2 millions d'actions. Un record qui succède à celui établi le 9 avril. Les OPCVM et les personnes physiques à fort portefeuille se positionnent. La valeur a progressé de 500% depuis début 2023.
  • | Le 15/4/2024 à 17:07

    Créations d’entreprises : un démarrage maussade en janvier 2024

    Le nombre de créations d’entreprises recensées en janvier a baissé de près de 2% par rapport à janvier 2023 à 6.969 entreprises. La part créée dans le secteur du BTP a progressé d’une année sur l’autre. Cependant, ce chiffre n’a jamais été aussi bas depuis 2017. Pour Zakaria Fahim, président de l’Union des auto-entrepreneurs Bidaya, cela s’explique par une conjoncture encore compliquée et un délaissement du statut d’autoentrepreneur.
  • | Le 13/4/2024 à 13:29

    Addoha et Alliances ont atteint des volumes d'échange records à la cote le 9 avril

    Les volumes d'échange sur les deux valeurs immobilières ont dépassé les 210 MDH lors de la séance du 9 avril. Un record. Ces chiffres s'expliquent par un effet de concentration du fait de plusieurs jours fériés dans la semaine. De plus en plus d'investisseurs OPCVM et de gros investisseurs personnes physiques se positionnent sur le secteur immobilier, dont le poids dans l'indice avoisine les 4%.