Béni Mellal : 1 MMDH pour la conception du nouveau CHU, le concours architectural lancé

Le concours architectural pour la conception, le suivi et le contrôle des travaux de construction du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Béni Mellal a été lancé par l’Agence nationale des équipements publics pour 1,07 milliard de DH. 

Béni Mellal : 1 MMDH pour la conception du nouveau CHU, le concours architectural lancé

Le 22 février 2024 à 13h52

Modifié 22 février 2024 à 15h15

Le concours architectural pour la conception, le suivi et le contrôle des travaux de construction du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Béni Mellal a été lancé par l’Agence nationale des équipements publics pour 1,07 milliard de DH. 

Le ministère de la Santé projette la réalisation d’un nouveau CHU dans la ville de Beni Mellal, qui s’étalera sur 25 hectares, avec une capacité litière totale de 520 lits.

Il fournira des prestations dans les spécialités de médecine générale, de chirurgie, de gynéco-obstétrique et de pédiatrie pour la population de la région. Il sera également doté d’un plateau médicotechnique avec un bloc opératoire, un bloc de diagnostic, des services de stérilisation, de réanimation, en plus d’un service d’accueil des urgences, d’un laboratoire et d’une structure de radiologie et d’hémodialyse.

En complément de ces 520 lits prévus en hospitalisation complète (hospitalisation conventionnelle et réanimation/soins intensifs/brulés), le capacitaire du futur CHU de Beni Mellal sera complété par une entité néonatale de 10 lits, et un hôpital de jour, composé du département chirurgical (25 lits), médical (25 lits) et d’endoscopie/coronarographie (15 lits), soit un total de 75 lits supplémentaires.

Situation du nouveau CHU

Le terrain dédié à la réalisation de ce futur CHU est situé dans la commune de Foum El Anceur, au centre d’Adouz Tamachate à la province de Beni Mellal.

Il occupera une superficie d’environ 25 hectares. Le terrain en question est desservi par des voies d’aménagement projetées de 30 m.

Les concepteurs devront ainsi prendre en compte les spécificités du site, notamment le réseau routier et de transport, ainsi que les activités avoisinantes, etc.

Un projet urbain et évolutif

L’hôpital, comme objet structurant de l’espace urbain, apparaît aujourd’hui comme une composante essentielle de la ville. Il s’agit, selon le ministère de la Santé, de concevoir l’hôpital comme un espace urbain pour favoriser la continuité avec la ville elle-même. Les principes retenus pour la conception de ce CHU sont donc les suivants :

- Créer un établissement de nouvelle génération qui intègre toutes les évolutions technologiques et sanitaires dans un cadre humanisé ;

- Doter le projet d’une excellence et d’une compétitivité médico–scientifique en consolidant ses fonctions majeures : diagnostiquer, soigner, enseigner et développer la recherche clinique ;

- Ouvrir le projet urbain sur son environnement immédiat et donner un nouveau souffle à la ville ;

- Construire un bâtiment écoresponsable qui réduit la consommation en énergie et en eau et qui veille à la qualité de l’air et au recyclage.

L’hôpital sera ainsi conçu comme un projet urbain à part entière, avec ses espaces publics, ses fonctionnalités, ses espaces spécialisés, mais aussi ses capacités de transformation permanente. L’adaptation du futur bâtiment à des évolutions techniques, médicales et fonctionnelles qu’il reste difficile d’anticiper, est le gage de la qualité du projet.

Outre l’importance à accorder aux agencements et aux liaisons fonctionnelles entre les différentes entités constituant le projet, les concurrents sont également invités à penser le projet en tant qu’objet architectural offrant une image valorisante et repérable. De ce fait, une attention particulière devra être accordée à la recherche d’une volumétrie qui se doit de se distinguer par sa haute qualité architecturale.

Un lieu humain et à la pointe de la technologie

L’hôpital est par ailleurs le lieu où se côtoient et sont en déplacement permanent les patients, les soignants et le corps administratif et technique. De ce fait, le maître d’ouvrage exige qu’il s’adapte aux évolutions de la société.

"Notre société a évolué, les malades sont de plus en plus exigeants, réclament des soins de qualité, des structures adaptées et une prise en charge humaine tout autant que technique, d’où l’importance de l’adoption de ce concept dans la conception du futur CHU de Beni Mellal", lit-on dans les documents de ce concours architectural.

En ce sens, l’humanisation est en lien avec le "bien-être", la "qualité", le "droit", la "bientraitance", "l’accueil" et le "confort". L’architecture devra alors être plus humaine, donc confortable, conviviale et rassurante pour le patient. La conception du futur CHU devra ainsi intégrer le concept d’humanisation, et ce, à travers ses espaces d’accueil, espaces de soins, ainsi qu’à travers la prise en charge et la communication avec le patient et son entourage immédiat.

Le futur CHU de Beni Mellal devra également s’intégrer dans une approche globale d’adaptation des usages à l’ère numérique, à travers le déploiement d’une stratégie "smart Hospital".

En ce qui concerne les places de parking, selon les normes hospitalières, il est prévu 1,2 place(s) de stationnement par lit dans le nouveau CHU, soit un total compris entre 600 et 800 places.

Cette structure sera aussi dotée d’un héliport, qui sera relié directement par un monte-malade acheminant facilement le patient au niveau des urgences en zone rouge (déchoquage), ou à la circulation médicale interne pour pouvoir rejoindre éventuellement la réanimation, la néonatologie, le bloc opératoire…

Missions de l’architecte

L’architecte qui se verra attribuer ce concours doit absolument exercer la profession à titre libéral, et être inscrit au tableau de l’Ordre national des architectes. Il aura pour mission :

- la conception architecturale de l’ouvrage ;

- l’établissement de tous les documents architecturaux graphiques et écrits relatifs à la conception ou à la modification de la construction, en particulier ceux à fournir à la commune pour l’obtention de l’autorisation de construire, conformément à la réglementation en vigueur ;

- la conformité des études techniques réalisées par les ingénieurs spécialisés en construction avec la conception architecturale ;

- le suivi de l’exécution des travaux de construction et de contrôle de leur conformité avec les plans architecturaux et les indications de l’autorisation de construire, et ce, jusqu’à la délivrance du permis d’habiter ou du certificat de conformité.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Alliances Darna: Résultats au 31 Décembre 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.