CAN 2023. Le Maroc surclasse la Tanzanie et prend une option pour les huitièmes (3-0)

L’équipe nationale a glané les trois points face à la Tanzanie, en match d’ouverture du groupe F de la Coupe d’Afrique des nations 2023, ce mercredi 17 janvier à San Pedro, en Côte d’Ivoire. Un succès acquis grâce à des réalisations de Romain Saïss (33’), Azzedine Ounahi (77’) et Youssef En-Neysiri (80’) qui rapproche un peu plus les hommes de Walid Regragui d’une qualification au second tour.

(C) CAF (@caf_online_FR)

CAN 2023. Le Maroc surclasse la Tanzanie et prend une option pour les huitièmes (3-0)

Le 17 janvier 2024 à 19h59

Modifié 18 janvier 2024 à 15h55

L’équipe nationale a glané les trois points face à la Tanzanie, en match d’ouverture du groupe F de la Coupe d’Afrique des nations 2023, ce mercredi 17 janvier à San Pedro, en Côte d’Ivoire. Un succès acquis grâce à des réalisations de Romain Saïss (33’), Azzedine Ounahi (77’) et Youssef En-Neysiri (80’) qui rapproche un peu plus les hommes de Walid Regragui d’une qualification au second tour.

A défaut de briller, le Maroc a assuré l’essentiel ce mercredi 17 janvier, lors de son match d’ouverture de la Coupe d’Afrique des nations 2023, après avoir battu une équipe de la Tanzanie d’une faiblesse abyssale. En attendant le résultat de la rencontre entre la R.D. Congo et la Zambie (21h), les Lions de l’Atlas prennent les commandes du groupe F, grâce en première période à une réalisation du capitaine Romain Saïss, qui a repris un ballon repoussée par Aishi Manula, le gardien de la Tanzanie, suite à un tir vicieux sur coup franc de Hakim Ziyech très remuant (31’).

En seconde période, Azzedine Ounahi a conclu plein axe, une sublime combinaison lancée sur le côté gauche, sur un service de Ziyech, encore lui (77’). Trois minutes plus tard, Youssef En-Neysiri a réglé la mire pour clore la marque en étant à la réception dun centre au cordeau dAchraf Hakimi (80’). Son cinquième but en quatre éditions de la CAN.

Globalement, l’équipe nationale a maîtrisé son sujet lors d’une rencontre hachée et truffée de fautes (25). Discipliné et sérieux dans son expression défensive, le Maroc n’a laissé aucune chance aux Taifa Stars qui n’ont cadré aucun tir en plus de 90’. Le changement tactique de l’entraîneur de la Tanzanie, Adel Amrouche, avant la mi-temps (38’) pour passer d’une organisation en 5-4-1 à un système en 4-2-3-1, n’a pas eu l’effet escompté.

A la domination territoriale du Onze national s’est ajouté un ascendant technique et numérique, avec l’exclusion méritée (70’) de Novatus Miroshi, jusque-là l’un des meilleurs joueurs de la Tanzanie. Ainsi, les hommes du technicien algérien Amrouche auront souffert de la comparaison sur plusieurs plans. Même physiquement, les Taifa Stars ont paru en dessous des Lions de l’Atlas.

Une entame énergique 

Comme on pouvait s’y attendre, dès l’entame du match, le Onze national a tenté à plusieurs reprises d’attaquer la défense de la Tanzanie dans la profondeur. Une stratégie grâce à laquelle les protégés de Walid Regragui ont failli prendre l’avantage sur une belle remise de la tête de Abdessamad Ezzalzouli pour Youssef En-Neysiri. Mais le Sévillan a raté sa reprise du gauche (10’).

Dans un souci de préserver une condition physique mise à mal par les conditions climatiques et un taux d’humidité élevé, les Lions de l’Atlas ont réduit la voilure jusqu’à la demi-heure de jeu. Moment choisi par les Marocains pour enchaîner les combinaisons et accentuer leur pression sur la défense adverse. 

Une pression qui avait pour centre de gravité le côté gauche, dont la dynamique positive a été maintenue tout au long de la rencontre par Hakim Ziyech et Achraf Hakimi. Il y a eu la tête manquée de Youssef En-Neysiri (33’) ou encore la reprise manquée du Sévillan sur un centre millimétré de Hakim Ziyech (50’).

Le pensionnaire du championnat turc a eu l’occasion d’ouvrir son compteur de buts à plusieurs reprises mais a péché dans le dernier geste, à l’image de son tir enroulé qui n’était pas assez bien placé pour inquiéter le portier adverse (36’). Intenable à l’opposé, Abdessamad Ezzalzouli a mis au supplice son adversaire direct. Son festival dans la surface de réparation aurait mérité un meilleur sort qu’un tir trop enlevé (38’). 

Tout comme la reprise de Bilal El Khannouss dans la surface de réparation (85’). En tout cas, si le score avait pu être plus sévère, léquipe nationale a rempli son contrat et annonce clairement la couleur, se reposant sur une stabilité défensive indispensable dans ce genre de compétition. Au-delà de la charnière centrale (Aguerd-Saïss) qui a été impériale, Mohamed Chibi, titularisé quasiment au dernier moment, a fait un match tout en sobriété mais plein défensivement. 

Même chose pour Sofyan Amrabat et Selim Amallah dont le bagage tactique a éteint dans l’œuf toutes velléités offensives adverses. Toutefois, on pourrait déplorer un manque de contrôle (52% de possession) sur l’ensemble de la rencontre. Lefficacité des attaquants est aussi à améliorer, puisque les Lions de l’Atlas n’ont cadré que la moitié de leurs tirs (14).

D’autant qu’ils n’auront certainement pas autant d’occasions face à des équipes mieux armées défensivement, à l’instar de la République démocratique du Congo, prochain adversaire du Maroc le dimanche 21 janvier à 15h, et contre lequel il faudra une approche plus chirurgicale dans la surface de réparation.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

JAIDA : Communication financière 1er trimestre 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.