Casablanca : lancement de projets de réutilisation des eaux usées pour l’arrosage des espaces verts

Le lancement de ces marchés intervient dans la foulée de l’interdiction, par le ministère de l’Intérieur, d’arroser les jardins publics ou les espaces verts à l’eau potable. Trois projets complémentaires sont lancés par Casa Baïa, dont le montant dépasse les 116 MDH.

Casablanca : lancement de projets de réutilisation des eaux usées pour l’arrosage des espaces verts

Le 5 janvier 2024 à 15h18

Modifié 5 janvier 2024 à 16h06

Le lancement de ces marchés intervient dans la foulée de l’interdiction, par le ministère de l’Intérieur, d’arroser les jardins publics ou les espaces verts à l’eau potable. Trois projets complémentaires sont lancés par Casa Baïa, dont le montant dépasse les 116 MDH.

Les espaces verts de la ville de Casablanca seront arrosés par des eaux usées épurées. La société de développement local (SDL) Casa Baïa vient de lancer des marchés dans ce sens, qui mobiliseront plus de 116 MDH. Elle compte mettre en place deux stations de pompage et une station d’épuration.

Le premier appel d’offres, d’un budget total de 98 MDH, a été lancé. Il comprend une station de pompage des eaux usées traitées à Médiouna. Celle-ci sera dotée d’un réseau d’adduction, d’un bassin de mise en charge et d’un bassin de stockage pour un budget de plus de 36 MDH.

Le même marché prévoit également un réseau d’adduction, ainsi que le réseau de transfert des eaux de Médiouna à Casablanca, pour un montant de 61,7 MDH.

Le deuxième appel d’offres a trait à la mise en place d’une station de pompage des eaux usées traitées de la station d’El Hank et au réseau de transfert vers les espaces verts. Le budget prévu est de 18,2 MDH. Le délai d’exécution est fixé à 4 mois.

Le troisième marché concerne les travaux de conception et de réalisation d’une station d’épuration des eaux usées (STEP) au niveau d’El Hank. Il est constitué de deux tranches distinctes :

- tranche ferme travaux : conception, réalisation et mise en service de la station d’épuration ;

- tranche ferme d’exploitation : exploitation de la STEP pendant trois ans.

L’ensemble des actions est intégré au programme de réutilisation des eaux usées traitées pour l’arrosage des espaces verts et des golfs dans la commune de Casablanca.

L’action de la SDL Casa Baïa fait suite à la circulaire émise par le ministère de l’Intérieur le 26 décembre dernier, interdisant le recours à l'eau potable pour l’arrosage de tous les espaces verts et jardins publics, ou encore le nettoiement des voies et des places publiques. Les walis des régions et les gouverneurs des préfectures et provinces du Royaume sont appelés à mettre en œuvre plusieurs dispositions pour prévenir une pénurie d’eau.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Upline Capital Management: FCP “ UPLINE OBLIG PLUS ” Rapport du commissaire aux comptes exercice du 1er Janvier 2023 au 31 Décembre 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.