Pour compenser les heures de grève, un programme national de soutien scolaire pendant les vacances

Le programme bénéficiera gratuitement aux élèves pendant les vacances mi-trimestrielles s’étalant du 4 au 10 décembre. Les résultats et l’évaluation des acquis seront exploités pour optimiser le ciblage. Les formules de soutien scolaire seront adaptées aux spécificités locales.

Pour compenser les heures de grève, un programme national de soutien scolaire pendant les vacances

Le 30 novembre 2023 à 13h28

Modifié 30 novembre 2023 à 15h44

Le programme bénéficiera gratuitement aux élèves pendant les vacances mi-trimestrielles s’étalant du 4 au 10 décembre. Les résultats et l’évaluation des acquis seront exploités pour optimiser le ciblage. Les formules de soutien scolaire seront adaptées aux spécificités locales.

Le ministère de l’Education nationale annonce, dans un communiqué, le lancement du programme national de soutien scolaire qui s’étalera du 4 au 10 décembre, période correspondant aux deuxièmes vacances mi-trimestrielles. Cette initiative fait suite à la réunion du 27 novembre au terme de laquelle le gouvernement et les syndicats les plus représentatifs ont décidé du gel du nouveau statut unifié, pomme de discorde entre les enseignants protestataires et le ministère.

Le programme est gratuit afin de garantir l’égalité des chances entre les élèves, précise le ministère, notant que les résultats scolaires et les évaluations des acquis seront exploités pour assurer un ciblage optimisé des élèves.

Les méthodes de soutien seront adaptées aux spécificités locales. Divers acteurs et partenaires contribueront à la mise en œuvre de ce programme, ajoute-t-on.

Égalité des chances entre les apprenants 

"Ce programme vise à garantir le principe d’égalité des chances entre tous les apprenants. Son objectif est de les doter de compétences fondamentales nécessaires à la poursuite de leur parcours éducatif sans entraves, en surmontant tous les facteurs conduisant à l’abandon [scolaire]. Il repose sur la diversification des formes d’intervention et des approches adoptées, en adaptant les sessions de soutien éducatif pour répondre aux besoins des groupes ciblés", explique le ministère.

Pour assurer l’efficacité de ce programme, des programmes de soutien scolaire sont élaborés et mis en œuvre au niveau régional, provincial et local, en fonction des éléments suivants :

- réalisation d’une évaluation de diagnostic pour identifier les points forts et les lacunes dans les acquis scolaires des apprenants, en les renforçant en fonction des niveaux de maîtrise des apprentissages et des compétences visées ;

- exploitation et analyse des précédents résultats scolaires et des divers processus d’évaluation des acquis réalisés depuis le début de l’année scolaire 2023-2024 ;

- utilisation des chiffres officiels pour mettre en œuvre les programmes de soutien, notamment ceux développés dans le cadre du partenariat entre le ministère et l’Agence Millennium Challenge Account-Morocco ;

- adaptation des programmes de soutien en fonction des particularités locales et des besoins réels des apprenants.

6 formules de soutien scolaire 

Ce programme repose sur plusieurs mécanismes de soutien qui seront mis en œuvre en tenant compte de la complémentarité et de l’intégration de ses composantes fondamentales, notamment :

- Le soutien scolaire financé dans le cadre des heures supplémentaires : il implique les établissements d’enseignement du secondaire, où le soutien est dispensé dans les matières fondamentales en utilisant le matériel éducatif développé par l’Agence Millennium Challenge Account-Morocco.

- Le soutien selon l’approche Tarl : il concerne les établissements d’enseignement primaire dans leur phase expérimentale, avec un total de 626 écoles primaires, pendant la période de novembre 2023 à la fin de mai 2024.

- Le soutien financé par les partenaires : il inclut les programmes de soutien scolaire financés par l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) ou dans le cadre du programme gouvernemental "Awrach", ainsi que par le biais d’accords de partenariat signés avec les académies régionales, les directions régionales et les établissements scolaires concernés par le soutien éducatif.

- Le soutien numérique "à distance" : à travers la plateforme nationale "TelmidTICE" et l’application mobile qui y est associée, ainsi que les plateformes interactives développées par les académies régionales.

- Le soutien scolaire dans le cadre des programmes locaux : il est réalisé dans le cadre de l’achèvement des horaires officiels et des séances en volontariat effectuées par les enseignants des établissements scolaires.

- Le soutien scolaire effectué par les étudiants en licence en éducation : dans le cadre du programme d’activités menées dans les établissements scolaires.

LIRE AUSSI

Enseignement : 18 jours de mobilisation et de grèves depuis le début de l'année scolaire, “l'année pas perdue”

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

TAQA Morocco: COMMUNIQUÉ DE PRESSE RÉSULTATS AU 31 DÉCEMBRE 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.