Akhannouch fait le point sur la réforme de la Santé devant les députés

Le rendez-vous mensuel du chef du gouvernement à la Chambre des représentants a été consacré à la santé. Ce lundi 27 novembre, Aziz Akhannouch a fait un bilan d'étape de la réforme engagée. Voici les principaux éléments.

Akhannouch fait le point sur la réforme de la Santé devant les députés

Le 27 novembre 2023 à 18h52

Modifié 27 novembre 2023 à 19h16

Le rendez-vous mensuel du chef du gouvernement à la Chambre des représentants a été consacré à la santé. Ce lundi 27 novembre, Aziz Akhannouch a fait un bilan d'étape de la réforme engagée. Voici les principaux éléments.

La Chambre des représentants a tenu, ce lundi 27 novembre, une séance plénière consacrée aux questions orales mensuelles adressées au chef du gouvernement au sujet de la politique générale. Le thème choisi pour cette séance avait trait à la santé.

"Toutes les réformes qu'a connues le secteur, au fil des années précédentes, n'ont pas abouti aux objectifs escomptés. Il s'avérait donc nécessaire de dépasser la logique de la réforme partielle et d'initier une véritable révolution qui permettra à notre pays de disposer d'un système de santé équitable et juste en termes d'accès aux soins de santé et à un service public approprié", a affirmé le chef du gouvernement.

Près de 31 milliards DH consacrés à la Santé en 2024

"L'Histoire notera que le gouvernement gère, sous la conduite du Roi Mohammed V, le programme social national, au profit des familles marocaines, le plus important depuis l'indépendance du Royaume, et l'une des plus importantes évolutions politiques et sociales dans l'histoire contemporaine du Maroc", a souligné Aziz Akhannouch.

Le chef du gouvernement a ensuite évoqué le budget dédié à la santé et à la protection sociale au titre de l'année 2024. "Nous avons consacré environ 31 milliards de DH, soit une augmentation de 55% par rapport à 2021".

"Nous avons pu, pendant un court laps de temps, réaliser un nombre important d'acquis et répondre aux enjeux identifiés. Nous avons pour ce faire déployé des mesures que nous avions considérées prioritaires et urgentes, à travers le lancement d'un programme spécial CHU, qui a bénéficié au total à 5 CHU, notamment à Fès, Casablanca, Rabat, Marrakech et Oujda. Soulignons également l'avancement des travaux dans 4 CHU en cours de réalisation : les CHU d'Agadir, d'Errachidia, de Laâyoune et de Guelmim, et les travaux de réhabilitation du CHU Ibn Sina à Rabat qui renforceront sa capacité litière (2.844 lits supplémentaires)", a précisé le chef du gouvernement.

Mise en service de 430 services de santé supplémentaires au premier trimestre 2024

"Le gouvernement a réussi à rapprocher les services de santé des citoyens et à garantir leur qualité, à travers la mise en place de plus de 390 services de santé de proximité. Nous espérons atteindre plus de 330 services de proximité d'ici le mois prochain. Quelque 430 services de santé supplémentaires seront prêts au premier trimestre de 2024. Nous œuvrons à équiper ces centres au moyen des meilleurs dispositifs, et à garantir les ressources humaines nécessaires ; un budget annuel d'environs 800 millions de DH est dédié à ce volet", a indiqué Aziz Akhannouch.

"Le programme des unités sanitaires mobiles a été lancé par le Roi pour desservir les zones les plus reculées, notamment les zones rurales. 50 unités mobiles ont été lancées, dans une première étape, au niveau de 40 provinces. Le gouvernement a consacré au titre de cette année une enveloppe budgétaire de 1,3 milliard de DH pour étoffer l'offre de santé dans les zones impactées par le séisme, pour le développement d'hôpitaux et de centres de santé qui offriront une capacité litière de 650 lits".

Ressources humaines : plus de 5.000 nouveaux postes prévus par le PLF 2024

"5.500 nouveaux postes sont prévus au titre du PLF 2024, dans le but d'accompagner le ministère de la Santé et de satisfaire ses besoins en termes de ressources humaines, en particulier le personnel médical et paramédical. Depuis son investiture, le gouvernement a créé un total de 16.500 postes budgétaires dans le secteur de la santé et de la protection sociale", a relevé Aziz Akhannouch.

"Pour augmenter le nombre de professionnels de santé, le gouvernement a décidé de mettre en place trois nouvelles facultés de médecine et de pharmacie et 3 CHU, notamment à Errachidia, Guelmim et Béni Mellal. Le gouvernement a également réussi à augmenter la capacité d'accueil des Instituts supérieurs de la profession infirmière, qui est passée de 4.000 places l'année dernière à 6.200 places au titre de l'année universitaire en cours".

Généralisation du système d'information intégré de la Santé en 2024 

"Le gouvernement procèdera en 2024 à la généralisation du système d'information intégré de la santé, à la mise en place du système d'information dédié aux établissements de soins de santé primaires au niveau de toutes les régions, ainsi qu'à l'activation du recours au dossier médical partagé", a déclaré Aziz Akhannouch.

"Nous travaillons sur la création de l'Autorité marocaine des médicaments et des produits de santé, en vertu de la loi 10.22, conformément à la vision royale incitant à la garantie de la sécurité médicamenteuse et à l'accessibilité des citoyens aux médicaments et des produits de santé, de qualité et à prix acceptable", a indiqué le chef du gouvernement.

Et conclure : "Notre pays est aujourd'hui en bonne voie pour assurer sa souveraineté médicamenteuse... Le Royaume est capable d'assurer l'approvisionnement des médicaments et des produits de santé, à travers la satisfaction de 70% des besoins du marché national en termes de médicaments et de vaccins. Nous soutenons tous les projets d'investissements initiés dans ce sens. C'est le cas de la première usine intelligente des génériques en Afrique, dont les travaux ont été lancés dans la province de Benslimane au cours de cette année".

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

CFG Bank: Publication des résultats au 31 décembre 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.