Transport : Alstom triplera ses investissements au Maroc d’ici 2025

Alstom, qui accompagne le Maroc depuis près de cent ans pour la modernisation et le développement de son réseau de transport, nourrit de grandes ambitions long-termistes dans le Royaume. C'est ce qu'annonce son rapport sur l'impact d'Alstom au Maroc pour l'année 2022.

Transport : Alstom triplera ses investissements au Maroc d’ici 2025

Le 5 avril 2023 à 14h58

Modifié 5 avril 2023 à 15h21

Alstom, qui accompagne le Maroc depuis près de cent ans pour la modernisation et le développement de son réseau de transport, nourrit de grandes ambitions long-termistes dans le Royaume. C'est ce qu'annonce son rapport sur l'impact d'Alstom au Maroc pour l'année 2022.

Le  premier rapport 2022 d'impact socio-économique d'Alstom au Maroc apporte un éclairage sur l’activité de la multinationale française à l’échelle nationale et internationale. Le portefeuille global de produits du groupe Alstom, dont le chiffre d’affaires s’élève à 15,5 milliards d’euros (pour la période de 12 mois close le 31 mars 2022), est large. Il couvre les tramways, les monorails, les métros, les trains régionaux, les trains à grande vitesse, les systèmes intégrés, les services personnalisés, les infrastructures, la signalisation et les solutions de mobilité numérique.

1.492 emplois directs, indirects et induits au Maroc

Présente dans le Royaume depuis près de cent ans, la multinationale française a livré les premiers tramways Citadis à Rabat et Casablanca en 2011 (190 livrés à ce jour). A cela s’ajoutent 77 locomotives Prima et 12 trains Euroduplex Avelia pour la première ligne à très grande vitesse en Afrique, en 2018.

De plus, les 1.310 kilomètres de voies du Royaume sont équipées de solutions de signalisation Alstom. "Avec une équipe d'experts locaux, Alstom Maroc a positionné le Maroc comme une base industrielle compétitive au niveau mondial", lit-on dans le même document.

Le nouveau rapport  indique également que le groupe spécialisé dans le secteur des transports s'efforce d'améliorer les avantages environnementaux de ses solutions, comme en témoigne le déploiement de sa politique d'éco-conception. En effet, les trains Alstom opérant au Maroc ont un taux de recyclabilité supérieur à 95%. Sur la période avril 2021-mars 2022, Alstom revendique, entre autres,  la création  de 1.492 emplois (directs, indirects et induits) au niveau national, 23 millions d’euros de contribution au PIB et 17 millions d’euros d’achats en sourcing local.

L’entité multinationale française, qui dispose de 9 sites au Maroc, a investi près de 15,5 millions d’euros pour mettre en place deux lignes de production.

Le site de Fès, une vitrine industrielle

Au registre RSE, Alstom a accordé, depuis 2016, près de  350.000 euros aux différents programmes marocains. L’entreprise a aussi octroyé 140.000 euros de bourse aux étudiants de l'Ecole Hassania des travaux publics.

Le site industriel de Fès, spécialisé dans la production d’armoires et de faisceaux électriques et, bientôt, dans la fabrication de transformateurs embarqués (utilisés dans le matériel roulant livré aux clients du monde entier), puise 16% de sa consommation d’électricité de panneaux solaires sur site. "D'ici 2025, Alstom Maroc aura 50% de sa consommation d'électricité provenant d'énergies renouvelables produites sur place", renseigne le rapport d'impact socio-économique. Notons qu’en 2021, le groupe français a fixé un objectif de taux de recyclage cumulé de 75%. Les activités d’Alstom à Fès ont dépassé cet objectif, avec un taux moyen de 81% sur l’année.

L'empreinte des solutions de mobilité sur les citoyens marocains

Il ressort du rapport précité que plus de 10% des résidents du périmètre d'influence du tramway, à Casablanca et Rabat, l'utilisent pour aller au travail ou à l'école. 25% des habitants de Salé, vivant dans les zones desservies, empruntent la ligne Rabat-Salé pour se rendre au travail, et plus de 33% pour aller à l'école.

"Les femmes utilisent le tramway deux fois plus que les hommes, démontrant que c'est un mode de transport sûr pour elles", mentionne le document. Et de rappeler : "Le train à grande vitesse Tanger-Casablanca a réduit de moitié le temps de trajet entre les deux plus importants centres industriels du pays."

Il est aussi précisé que 49% seulement des usagers du tramway de Rabat ont une voiture, ce qui démontre l’utilité du tramway en termes de mobilité. De plus, aucun accident ni décès liés au transport ferroviaire n’a été signalé, en comparaison des 10.028 accidents de voiture au Maroc en 2021.

Au final, dans l’optique de contribuer activement à l’avenir du Royaume, la multinationale française projette, d’ici 2025, de porter à 53% son taux d’intégration locale, tripler ses investissements et porter à 50% le pourcentage des femmes salariées. Sachant que sur le site de Fès, les femmes représentent déjà 63% des salariés.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

MSIN GESTION: l’avis de convocation des actionnaires à l’assemblée générale ordinaire de la Société de Placement Immobilier SPI « SECURE REAL ESTATE INVEST SPI » ,

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.