χ

Filière laitière : “La quantité de lait collectée a baissé d'environ 20% selon les régions” (Sadiki)

En réponse à des questions orales sur la filière laitière à la Chambre des conseillers, le ministre de l’Agriculture, Mohammed Sadiki, a présenté ce lundi 5 décembre quelques chiffres et a rappelé les mesures phares mises en place pour faire face à la crise que connaît le secteur.

Filière laitière : “La quantité de lait collectée a baissé d'environ 20% selon les régions” (Sadiki)

Le 6 décembre 2022 à 9h41

Modifié 6 décembre 2022 à 10h00

En réponse à des questions orales sur la filière laitière à la Chambre des conseillers, le ministre de l’Agriculture, Mohammed Sadiki, a présenté ce lundi 5 décembre quelques chiffres et a rappelé les mesures phares mises en place pour faire face à la crise que connaît le secteur.

Interpellé au sujet de la baisse de l’offre de lait au niveau national, le ministre de l’Agriculture a rappelé le rôle majeur que joue la filière laitière au Maroc, sur les plans économique et social. "Cette filière couvre 98% du besoin en lait et ses produits dérivés."

"La filière laitière compte 260 producteurs et 15 acteurs industriels. Elle compte également 1,8 million de femelles reproductrices, produisant entre 2,2 et 2,5 milliards de litres de lait par an, selon les années."

"Elle génère un chiffre d’affaires de 13 milliards de DH (MMDH), et une valeur ajoutée de 6 MMDH", a-t-il ajouté.

"La filière laitière rencontre cependant quelques difficultés, et ce depuis le début de l’année 2021, suite notamment à la crise du Covid-19, mais aussi à la hausse des prix des aliments composés au niveau mondial."

"Face à cette situation, et en coordination avec les professionnels du secteur, le ministère de l'Agriculture a mis en place un ensemble de mesures structurelles et d’urgence, afin de maintenir la production et d'assurer l'approvisionnement du marché de manière normale. Parmi celles-ci, l’opérationnalisation des mesures du contrat-programme de la filière, dans le cadre de la stratégie Génération Green et l’exonération de la TVA sur l’importation des aliments."

Le ministre a également été interpellé au sujet des producteurs n’ayant pas profité de la subvention sur les aliments composés. "Nous avons réalisé un sondage pour que tous les producteurs n’ayant pas profité des tranches passées profitent de la dernière qu’on vient de lancer", a-t-il indiqué.

Par ailleurs, il a ajouté que "la sécheresse a entraîné la baisse des naissances des génisses reproductrices, ce qui a impacté négativement la production de lait. La collecte de lait a ainsi connu une baisse d’environ 20%, un taux qui diffère selon les régions".

Pour faire face à cette problématique, le ministère a mis en place des mesures urgentes, notamment :

- Un système de suivi de l'offre, en coordination avec les professionnels du secteur, afin d’assurer l’approvisionnement du marché.

- La subvention de l’importation de 20.000 génisses sur 24 mois. Cette subvention varie entre 2.500 à 5.000 DH par tête.

- La subvention de la production des génisses locales, à raison de 4.000 DH par tête. Il s'agit d'une subvention directe.

- L’organisation de l’insémination artificielle.

- L’élaboration d’un programme national de production d’aliments composés, sur lequel nous travaillons encore.

- Faciliter temporairement l’importation de la poudre de lait et du beurre, pour la production de certains produits dérivés du lait.

LIRE AUSSI : 

Crise de la filière laitière : les mesures d'urgence du ministère de l'Agriculture

Crise de la filière laitière : les mesures pour pallier la baisse de l’offre

"La poudre de lait permettra de maintenir les prix des produits laitiers" (experts)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

INVOLYS : Activité 3ème trimestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.