CAN 2025 : la CAF promet un processus d’attribution transparent et juste

Après avoir retiré l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2025 à la Guinée, la Confédération africaine de football a lancé un appel à candidatures auquel auraient répondu dix fédérations, dont le Maroc.

CAN 2025 : la CAF promet un processus d’attribution transparent et juste

Le 4 octobre 2022 à 18h05

Modifié 4 octobre 2022 à 18h05

Après avoir retiré l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2025 à la Guinée, la Confédération africaine de football a lancé un appel à candidatures auquel auraient répondu dix fédérations, dont le Maroc.

Contesté par la Guinée, le retrait de l’organisation de la CAN 2025 à cause de retards en termes d’infrastructures, a attisé les convoitises de plusieurs nations. Une dizaine de fédérations, dont le Maroc, ont émis le souhait d’accueillir l’événement continental. Présent à Alger ce samedi 1er octobre pour assister au tirage au sort du CHAN 2022, Patrice Motsepe, président de la Confédération africaine de football (CAF), a promis un processus d’attribution transparent et juste.

“Je peux vous assurer qu’il n’y a aucun pays en Afrique qui va être favorisé ou qui pourra faire pression à propos d’un autre pays”, a déclaré le Sud-Africain Patrice Motsepe lors d’une conférence de presse. Ceci dit, il a d’emblée exclu plusieurs nations. “Nous n’allons pas choisir un pays qui ne soit pas à un niveau adéquat pour remplir nos standards de qualité.”

En d’autres termes, il faut s’attendre à une course entre les plus grandes nations du football africain, dont les installations sont prêtes à accueillir un événement d’une telle envergure. Outre le Maroc qui n’a plus organisé l’évènement depuis 1988, la Tunisie, le Cameroun, l’Afrique du Sud, l’Egypte ou encore l’Algérie sont de sérieux prétendants.

La CAF, qui a réuni son comité exécutif ce samedi 1er octobre à Alger, a commencé à recevoir les nouvelles candidatures pour la CAN 2025, sous formes de lettres d’intention qui constituent la seconde étape du processus d’attribution, après l’appel à candidatures.

A l’image des processus d’attributions des dernières Coupes d’Afrique des Nations, une short list sera dressée avec les candidats les plus aptes selon plusieurs critères d’évaluation et de notation.

Si la Guinée est hors-jeu pour l’organisation de la CAN 2025, c’est parce qu’en l’état actuel, “les infrastructures et les équipements ne sont ni adaptés ni prêts pour que la CAF puisse accueillir la CAN en Guinée”.

De son côté, Ousmane Gaoual Diallo, porte-parole du gouvernement de la Guinée, a indiqué que les citoyens du pays étaient déçus de la décision de la CAF, précisant à l’AFP qu’une fois de plus “le lobby financier est plus puissant que les réalités”.

“Nous sommes à presque trois ans de l’échéance. Les plus grands stades que l’on peut ériger se construisent en 24 mois. Dire qu’il n’est pas possible de réaliser en 24 mois toutes ces infrastructures-là ça, c’est un préjugé”, a-t-il déploré.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

S2M: Communiqué Financier des Indicateurs T4 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.