χ

L’extrême droite espagnole critique l’ouverture de l’UE aux produits marocains à base de volaille

Le parti d’extrême droite espagnol Vox estime que la décision de l’Union européenne va générer de la concurrence déloyale, portant préjudice au secteur avicole andalou.

L’extrême droite espagnole critique l’ouverture de l’UE aux produits marocains à base de volaille

Le 29 septembre 2022 à 15h36

Modifié 29 septembre 2022 à 18h45

Le parti d’extrême droite espagnol Vox estime que la décision de l’Union européenne va générer de la concurrence déloyale, portant préjudice au secteur avicole andalou.

Comme annoncé dans l’un de nos précédents articles, la Commission européenne a autorisé l’accès au marché européen des exportations marocaines de produits à base de viande de volaille. Le règlement d’exécution a été publié au Journal officiel de l’Union européenne le 30 juin 2022.

Cette décision a été  critiquée par le parti d’extrême droite espagnol Vox. Lors d’une conférence de presse ce mercredi 28 septembre au Parlement, Manuel Gavira, porte-parole de cette formation, a qualifié cette décision de “nouveau coup de poignard au secteur primaire andalou, en particulier aux éleveurs de volailles”, rapporte le journal espagnol La Razón.

Selon lui, l’Andalousie se classe au 3e rang des producteurs de viande de poulet en Espagne, à hauteur de 15,8%, derrière la Catalogne et la Communauté valencienne. Dans la région andalouse, “il existe près de 800 exploitations qui produisent environ 350.000 tonnes par an”, a précisé Manuel Gavira.

Le porte-parole de Vox met en cause notamment des critères en matière de contrôle des maladies” qui ne seraient pas respectés au Maroc. Or, toute exportation vers l’Union européenne doit se plier à certaines exigences sanitaires. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la démarche entreprise en 2017 par la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole (FISA) et le ministère de l’Agriculture, en vue d’exporter des produits transformés à base de viande de volaille vers l’Union européenne, a mis cinq ans à aboutir.

Mais le parti n’en démord pas. “La législation européenne continue à défavoriser le secteur primaire andalou, en supprimant les limitations d’entrée en Europe du poulet marocain”, a déclaré Manuel Gavira.

Or ce constat ne prend pas en compte la situation sur le Vieux Continent, où l’offre ne parvient pas à combler la demande. Et pour cause, les 27 produisent annuellement près de 13,4 millions de tonnes de viande de volaille. Le Maroc en produit 11,6 millions de tonnes, soit presque autant à lui seul.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Indicateurs trimestriels au 30.06.2020 de la société Afric Industries

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.