χ

Ce que l’on sait du programme pilote qui enverra 400 travailleurs marocains au Portugal

Le Portugal accueillera, courant 2023, 400 travailleurs agricoles marocains pour une durée de 12 mois. Ce programme pilote prévoit un contrat de travail d’environ 700 euros par mois et des frais de transport pris en charge par l’employeur.

Ce que l’on sait du programme pilote qui enverra 400 travailleurs marocains au Portugal

Le 28 septembre 2022 à 17h34

Modifié 29 septembre 2022 à 7h11

Le Portugal accueillera, courant 2023, 400 travailleurs agricoles marocains pour une durée de 12 mois. Ce programme pilote prévoit un contrat de travail d’environ 700 euros par mois et des frais de transport pris en charge par l’employeur.

En visite à Lisbonne ce mardi 27 septembre, Younes Sekkouri, ministre de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences, s’est entretenu avec la ministre portugaise du Travail, de la solidarité et de la sécurité sociale, Ana Mendes Godinh.

L’occasion d’officialiser l’accord de mobilité signé entre les deux parties en janvier 2022, et d’annoncer le lancement d’un programme pilote destiné à envoyer 400 travailleurs marocains au Portugal. 

Selon une source au ministère de l’Inclusion économique, ce programme pilote, lié au secteur agricole, entrera en vigueur courant 2023. Les activités agricoles concernées par le programme sont la plantation ou la cueillette.

Les contrats proposés aux 400 agriculteurs seront d’une durée de 12 mois. S’agissant des salaires et des conditions de travail, le ministère de tutelle assure que les travailleurs marocains “bénéficieront des mêmes droits salariaux et de protection en matière de santé et de sécurité que leurs homologues portugais”.

D’après la grille salariale établie par le Syndicat national des travailleurs de l'agriculture portugais et relayée par les médias lusitaniens, le salaire minimum d’un travailleur agricole au Portugal est de 705 euros.

Pour harmoniser et encadrer cette procédure, une convention est en passe d'être signée entre l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC) et l’Institut portugais de formation et de l’emploi.

Selon les modalités de cette convention, l’ANAPEC aura pour mission de sélectionner les employés et d'assurer leur insertion dans les entreprises portugaises. Les frais de transport à l’aller et au retour, entre le Maroc et le Portugal, seront à la charge de l’employeur.

In fine, ce programme pilote contribuera à faciliter les flux de migration de main-d'œuvre légale et sûre entre les deux pays. En sus, il servira à développer des canaux migratoires structurés pour répondre aux besoins du marché du travail portugais.

Rappelons que le Portugal est considéré comme un producteur majeur et un exportateur de poires, de cerises, de pommes, de raisins de table, de bananes (Madère), de tomates pour l'industrie, de fleurs coupées et de riz.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

S2M : Communiqué Financier des Indicateurs du 4e trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.