La bourse dévisse en réaction à la hausse du taux directeur

| Le 27/9/2022 à 15:19
Bank Al-Maghrib a relevé son taux directeur de 1,5% à 2%. Elle prévoit une croissance économique flat cette année à 0,8% et une inflation plus persistante et intense que prévu. Elle devrait s’établir à 6,3% cette année et 2,4% en 2023. Les marchés ont mal réagi à ces annonces et la Bourse de Casablanca a dévissé à la clôture, lâchant 1,21% avec une forte accélération des volumes échangés en fin de séance.

Lors de son conseil tenu ce jour, Bank Al-Maghrib a décidé d'augmenter de 50 points de base son taux directeur pour le porter à 2%. Une décision qui intervient notamment dans un contexte inflationniste plus intense que prévu. La Banque centrale table en effet sur une inflation de 6,3% en moyenne cette année avant de redescendre à 2,4% en 2023.

La Banque centrale est également revenue sur la croissance économique, dressant un bilan terne pour cette année. “Au niveau national, la croissance économique marquerait, selon les projections de Bank Al-Maghrib, un net ralentissement cette année à 0,8%, résultat d’un recul de 14,7% de la valeur ajoutée agricole et d’une décélération à 3,4% du rythme des activités non agricoles”, explique-t-elle dans son communiqué.

Les marchés ont été perturbés par cette annonce au vu des chiffres présentés sur le site de la Bourse de Casablanca. A la mi-séance, vers 13h30, le MASI affichait une baisse de 0,11% à 12.178 points. A la même heure, un total de 66 MDH avait été échangé.

Peu après la publication du communiqué de Bank Al-Maghrib annonçant la hausse du taux directeur, le marché s'est enfoncé dans le rouge et les volumes traités ont fortement augmenté. A l'heure où nous écrivons ces lignes, la séance vient de se clôturer en fort retrait de 1,21% à 12.044 points. Les volumes échangés sur le marché central atteignaient 303,1 MDH, avec en tête des volumes Attijariwafa Bank, qui a drainé 156 MDH sur la séance. Le MASI, quant à lui, lâche 9,84% en YTD.

lire aussi
  • | Le 29/11/2022 à 15:04

    IAM : une légère amélioration des revenus et de la profitabilité attendue en 2023

    Le cours de bourse de Maroc Telecom chute de plus de 25% en YTD. Le contexte global du marché et les différentes amendes de l’ANRT font craindre une baisse du rendement. Les fondamentaux sont pourtant bons. Une légère amélioration des revenus et des bénéfices est attendue l’an prochain, portée par les filiales internationales.
  • | Le 25/11/2022 à 15:07

    BKGR recommande de souscrire à l'IPO d'Akdital et valorise le titre à 340 dirhams

    Premier entrant en bourse sur le secteur de la santé, Akdital représente une opportunité de diversification du portefeuille des investisseurs. Son maillage territorial et la faible offre médicale à l'échelle nationale offrent un bon potentiel de croissance.
  • | Le 17/11/2022 à 16:58

    La prime de risque actions d'AGR progresse de 50 points de base à 8%

    En retenant la méthode de calcul de la prime de risque par sondage, la société de recherche note une hausse de la prime de risque actions de 50 points de base à 8% par rapport à l'édition du mois de mai 2022. Cette méthode vise à déterminer la rentabilité annuelle exigée par les investisseurs en bourse, et ce, sur un placement supérieur à 5 ans.
  • | Le 16/11/2022 à 16:08

    Taqa Morocco : BKGR recommande d’accumuler le titre dans les portefeuilles

    Cette année, la hausse des cours du charbon et les bonnes performances industrielles vont fortement faire progresser les revenus et la profitabilité. Le groupe, en cette période de crise, fait figure de refuge pour les investisseurs, avec une visibilité sur ses cash flows et un rendement attendu de 3,7% cette année, d’après les projections de la société de recherche BKGR.
  • | Le 14/11/2022 à 16:00

    LafargeHolcim Maroc : M.S.IN s’attend à un TCAM des bénéfices de 6,5% sur la période 2022-2026

    Le groupe devrait connaître une baisse de près de 19% de son résultat net cette année du fait de la baisse de la demande et de la hausse des intrants. Mais, dès l’année prochaine, le RNPG et le dividende devraient progresser. Les bénéfices devraient atteindre 2.101 MDH en 2026, après une croissance annuelle moyenne de 6,5%.
  • | Le 13/11/2022 à 16:10

    CIH Bank : les hausses de fonds propres devraient booster la dynamique de croissance

    La croissance était au rendez-vous au premier semestre 2022 pour CIH Bank, mais elle a ralenti par rapport aux années précédentes, notamment en termes de collecte. Les deux augmentations de capital devraient aider à renforcer les ratios de solvabilité et la dynamique de crédits. Le coût du risque devrait poursuivre sa baisse. Alpha Mena et BKGR recommandent d’accumuler le titre.