χ

Maroc-Mauritanie : les patronats discutent de l’amélioration de la coopération économique

Les hommes d’affaires marocains et mauritaniens se sont réunis ce mardi 20 septembre, dans le cadre de la 2e édition du Forum économique Maroc-Mauritanie.

Maroc-Mauritanie : les patronats discutent de l’amélioration de la coopération économique

Le 20 septembre 2022 à 18h21

Modifié 20 septembre 2022 à 18h51

Les hommes d’affaires marocains et mauritaniens se sont réunis ce mardi 20 septembre, dans le cadre de la 2e édition du Forum économique Maroc-Mauritanie.

“Notre rencontre d’aujourd’hui intervient dans une conjoncture mondiale marquée par des défis multiples. Comme nous l’avons observé, alors qu’on commençait à entrevoir une éclaircie économique, le conflit en Ukraine a entravé la relance tant attendue, notamment celle de notre continent, entraînant une inflation et un choc énergétique sans précédent. C’est dans des circonstances comme celles-ci que la coopération régionale prend tout son sens”, a avancé le président de la CGEM, Chakib Alj, face à une délégation de 150 chefs d’entreprise mauritaniens, conduite par le président du patronat mauritanien, Mohamed Zein El Abidine Cheikh Ahmed.

L’objectif de la rencontre était de discuter de la manière dont, en tant qu’acteurs privés, les opérateurs marocains et mauritaniens pouvaient consolider les relations entre les deux pays sur le plan économique et les hisser à un niveau encore plus fort, tout en créant de la valeur ajoutée et de l’emploi de façon efficace et durable.

Présente à l’ouverture du forum, la ministre de l’Economie et des finances a rappelé que, compte tenu des ressources aussi bien humaines que naturelles et du contexte mondial en pleine évolution, le niveau des échanges commerciaux entre les deux pays, qui atteint 2,3 milliards de dirhams (MMDH), “reste en deçà de l’ambition” commune.

“Nous sommes convaincus que le développement des relations commerciales et économiques est un levier majeur du renforcement des liens entre nos deux pays. La tenue du Forum économique d’aujourd’hui est venue consacrer cette dynamique de coopération et offrir de la visibilité aux acteurs économiques sur les opportunités à saisir”, a indiqué Nadia Fettah.

“La diversité des secteurs d’activité représentés aujourd’hui dans le cadre de ce forum d’affaires est la preuve d’un fort potentiel de collaboration. Je reste convaincue que cet événement contribuera fortement au rapprochement entre les opérateurs économiques marocains et mauritaniens”, a-t-elle soutenu.

Les secteurs à fort potentiel

De son côté, Chakib Alj a souligné dans son discours les quick-wins et les actions ciblées par secteur. Il a ainsi évoqué le secteur de l’agriculture, primordial pour garantir la sécurité alimentaire, “mais aussi en raison des opportunités de transformation et de création de chaînes de valeur complémentaires”.

“Investir ensemble dans une agriculture durable et innovante est, à mon sens, une priorité, mais aussi une urgence, pour faire face aux impacts du changement climatique et de la sécheresse sur nos économies”, a soutenu le patron des patrons marocains.

Le deuxième secteur mentionné est le secteur halieutique. “Nous devons travailler ensemble et investir dans la création de plus d’usines de transformation et de fabrication de produits de la pêche à forte valeur ajoutée et de qualité, répondant aux exigences des marchés internationaux”, a-t-il préconisé.

Il a également cité le secteur de l’énergie. “La Mauritanie dispose d’un potentiel géographique et climatique adéquat pour réussir sa transition énergétique, couvrir ses besoins en énergies renouvelables et réduire ses coûts de production. À cet effet, les entreprises marocaines sont prêtes à mettre à profit leur importante expérience dans ce domaine pour construire, en partenariat avec les acteurs locaux, des unités solaires et éoliennes.”

D’autre domaines de coopération tout aussi importants ont été mentionnés par le président de la CGEM, notamment les domaines de la santé et de l’industrie pharmaceutique, la facilitation de l’accès au financement, l’instauration d’un dialogue permanent entre les agences d’investissement et les patronats, ou encore l’amélioration des infrastructures logistiques et de transport pour le développement des échanges commerciaux intra-africains à travers l’axe Dakar-Nouadhibou-Nouakchott-Casablanca.

“En tant que pays voisins, nous partageons les mêmes défis, les mêmes ambitions, et donc un avenir commun que nous pouvons bâtir, dès à présent, ensemble. Main dans la main, nous pouvons anticiper les chocs économiques mondiaux ; main dans la main, nous pouvons positionner nos économies sur les nouvelles chaînes de valeur qui se redessinent”, a conclu Chakib Alj.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CFG Bank – Communiqué des résultats au 30 juin 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.