χ

Tourisme estival : « Un premier bilan post-crise très prometteur » (F.-Z. Ammor)

À la veille du mois d'août, Médias24 a sollicité la ministre du Tourisme pour un premier bilan de la saison estivale. Selon Fatim-Zahra Ammor, la dynamique de reprise, qui a pris son envol en juin, pourrait atteindre des chiffres exceptionnels en août.

Tourisme estival : « Un premier bilan post-crise très prometteur » (F.-Z. Ammor)

Le 28 juillet 2022 à 18h18

Modifié 28 juillet 2022 à 18h52

À la veille du mois d'août, Médias24 a sollicité la ministre du Tourisme pour un premier bilan de la saison estivale. Selon Fatim-Zahra Ammor, la dynamique de reprise, qui a pris son envol en juin, pourrait atteindre des chiffres exceptionnels en août.

Après deux étés marqués par des restrictions de mobilité qui ont affecté l’activité touristique du Maroc, les chiffres des arrivées du début de la saison estivale témoignent d’un retour progressif à la normale par rapport à l’année de référence, 2019, avant l’apparition de la crise sanitaire. Une amélioration a même été enregistrée dans certaines régions.

Quatre mois pour préparer la saison estivale

Sollicitée par Médias24 pour faire le point, la ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, nous a indiqué qu’à partir de « la réouverture des frontières en février 2022, des efforts ont été déployés pour que le secteur touristique puisse entamer une reprise, grâce à l’amélioration de son attractivité qui a permis de le repositionner à nouveau parmi les premières destinations mondiales ».

Dans un premier temps, « les actions ont porté sur différents axes, comme l’allègement des mesures restrictives, le renforcement progressif de la capacité aérienne, la promotion de la destination, le référencement auprès des prescripteurs mondiaux et la mise à niveau de l’offre hôtelière à travers une subvention d’un milliard de dirhams ».

Selon la ministre, l’objectif ultime était d’accélérer la reprise lors de la saison estivale, afin de pouvoir revenir rapidement aux niveaux de 2019, année de référence pour le secteur du tourisme.

5% de touristes supplémentaires en juin 2022 par rapport à juin 2019

« Le nombre d’arrivées à fin juin fait état de la récupération de 63% des arrivées du premier semestre 2019. C’est une performance exceptionnelle qui laisse présager un retour plus rapide aux 13 millions d’arrivées de l’année 2019 prévu à l’horizon 2023 », poursuit Fatim-Zahra Ammor, visiblement satisfaite de la dynamique lancée qui n’en est qu’à ses débuts.

En effet, le mois de juin s’est distingué par l’arrivée de 1.140.000 touristes, soit une croissance de 5% par rapport au même mois de 2019, ce qui laisse, selon elle, espérer un chiffre encore plus élevé en juillet et août.

620.000 arrivées de MRE en juin contre 488.000 en juin 2019

Idem pour « le taux d’occupation des établissements touristiques, qui a connu une amélioration de plus de 20 points par rapport à 2021, et un retour aux niveaux de 2019 pour plusieurs destinations phares ».

Dans les faits, « les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont joué un rôle central dans les performances du mois de juin, avec l’arrivée de plus de 620.000 d’entre eux, soit une hausse de 27% par rapport à 2019. Des performances qui devraient s’accentuer en juillet et août 2022 tout en conservant la même tendance haussière par rapport à 2019 ».

Les arrivées de juillet et août vont probablement culminer

Sachant que juillet n’est pas encore achevé, il faudra attendre quelques jours avant de se prononcer. Pour la ministre cependant, tout laisse à penser que les perspectives sont prometteuses pour le deuxième mois de l’été, marqué généralement par le rush des départs en vacances.

Optimiste, elle estime que les arrivées ne pourront qu’exploser grâce « aux efforts fournis pour sécuriser 4,25 millions de sièges avec les compagnies aériennes pour l’été 2022, 2 millions de touristes auprès des tour-opérateurs en ligne et 360.000 clients avec les tour-opérateurs traditionnels ».

Entre le retour des touristes étrangers de séjour (TES), celui massif des MRE après deux ans de quasi-fermeture, et enfin les nombreux nationaux qui ont pu redécouvrir leur pays durant les étés 2020 et 2021, il est plus que probable que les deux derniers mois de l’été soient exceptionnels en termes d’arrivées, aussi bien étrangères que nationales.

Fatim-Zahra Ammor conclut que « le lancement du visa électronique renforcera l’attractivité du Maroc et permettra d’exploiter un potentiel touristique énorme auprès des catégories ciblées, composées de grands pays qui disposent de populations d’immigrants importantes et bénéficient d’une attractivité qui permettra de positionner le Maroc dans un parcours touristique plus global ».

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Aluminium du Maroc : Communiqué de presse suivant les réunions des Assemblée Générale Ordinaire Annuelle des Actionnaires et Conseil d’Administration, réunis le 29 Juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.