Pénalisée par un contexte global défavorable, Disty baisse en bourse

| Le 26/7/2022 à 15:43
Malgré les recommandations positives des sociétés de bourse et un potentiel de croissance considérable, Disty Technologies baisse en bourse. Contacté par LeBoursier, un analyste de la place estime que cette baisse est infondée. Analyse.

Introduite à la Bourse de Casablanca le 20 juillet au prix de 284 dirhams, la valeur Disty Technologies a perdu 22,1%, atteignant 221 dirhams à la clôture de la séance de ce mardi 26 juillet… en l’espace de cinq séances seulement !

A rappeler que cette opération a été souscrite 1,34 fois. Le montant total souscrit s’est élevé à 230 MDH. 809.905 actions ont été demandées. 1.364 souscripteurs ont été dénombrés, dont 1.255 personnes physiques. Parmi les actions attribuées, 62,7% d’entre elles l’ont été à des institutionnels, 5% à des personnes morales et 32,3% à des personnes physiques.

Cette tendance baissière a été observée depuis son introduction. Cette valeur a en effet clôturé son premier jour de cotation en baisse. Elle a cédé 9,98% à 255,65 dirhams. Cette baisse était la résultante d’un petit volume de transactions de 2,6 MDH.

Un analyste de la place avait expliqué cette dépréciation par la présence des petits porteurs, entre autres. « Ces souscripteurs sortent en général le premier et le deuxième jour, donc il y a eu une situation de sortie sans achat en face. »

Quelles sont les raisons de la poursuite de cette baisse ?

« La baisse de Disty est énorme. Elle dépasse de loin la baisse du marché marocain. Mais cette dépréciation n’a pas d’explication fondamentale », commente un analyste de la place, joint par LeBoursier.

Le MASI a lâché 11,5% depuis début 2022 jusqu’à la clôture de la séance de ce mardi.

L’introduction de Disty a coïncidé avec un contexte morose, marqué par un manque de visibilité. « Le contexte général n’est pas favorable. Le marché souffre d’un manque de visibilité, les investisseurs sont craintifs. Ils épient ce qui se passe à l’échelle internationale, et c’est ce qui influence leur réaction », indique notre interlocuteur.

« A cause de ce contexte, le titre Disty connaît un mouvement vendeur qui a été déclenché depuis son introduction et qui ne s’est pas arrêté. C’est l’une des pires expériences d’introduction observées sur le marché marocain au cours de ces dernières années. D’habitude, les titres fraîchement cotés connaissent une forte tendance haussière durant les premières séances post-IPO. »

Rappelons que TGCC, l’avant-dernière recrue de la bourse (introduite en décembre 2021), avait clôturé plusieurs séances sur une hausse de près de 10% depuis sa première cotation.

Les sociétés de bourse et de recherche de la place avaient pourtant émis un avis positif sur la valeur Disty avant son introduction.

Ainsi, Attijari Global Research (AGR) avait recommandé aux investisseurs de souscrire à l’IPO et de conserver le titre dans les portefeuilles durant au moins deux années. « Notre recommandation repose davantage sur la capacité du distributeur à décrocher de nouvelles cartes à ‘fort potentiel’ plutôt que sur la base des multiples d’introduction post-money induits par le BP communiqué. »

Les éléments positifs qui ont favorisé ces avis n’ont pas changé. « C’est une PME qui est en phase de croissance. Elle a un grand potentiel de développement », estime notre analyste. « Mais en cette période, ces perspectives de développement ne se reflètent pas sur le titre qui reste pénalisé par la tendance baissière du marché et par le manque de visibilité qui persiste. »

lire aussi
  • | Le 2/8/2022 à 14:04

    Attijariwafa Bank : MSIN recommande de conserver le titre et anticipe +7% en bourse

    L'année 2022 est empreinte d'incertitude, mais le groupe devrait afficher une amélioration de ses marges et de sa profitabilité cette année. Durant la période 2022-2027, le PNB devrait croitre à un rythme annuel moyen de 3,9%. Le dividende est attendu stable cette année à 15 dirhams par action.
  • | Le 29/7/2022 à 17:38

    TotalEnergies. Le titre baisse en bourse, mais il garde un potentiel de hausse de 25%

    TotalEnergies Marketing Maroc baisse en bourse, malgré le fait que son activité profite de la flambée des cours du pétrole à l’échelle internationale. Le titre devrait atteindre un cours de 2.001 dirhams d’après BKGR, qui recommande aux investisseurs de l’accumuler dans les portefeuilles.
  • | Le 27/7/2022 à 16:13

    Maroc Telecom baisse légèrement en bourse après l’annonce de la nouvelle sanction

    Le titre Maroc Telecom recule légèrement en bourse à la suite de l’annonce de la nouvelle sanction infligée par l’ANRT. Malgré cette annonce, CFG Bank recommande aux investisseurs de conserver le titre dans les portefeuilles avec un cours objectif de 129 dirhams.
  • | Le 21/7/2022 à 15:11

    Bourse. Disty Technologies clôture son premier jour de cotation en baisse

    La très bonne allocation des investisseurs a limité l'appétit le premier jour de cotation sur le marché secondaire. Le contexte global assez morose et l'absence de nombreux opérateurs durant cette période estivale ont également influé sur la baisse de près de 10% du cours du nouvel arrivant, durant son premier jour de cotation.
  • | Le 19/7/2022 à 15:57

    Bourse : rentabilité, volumes de ventes, les incertitudes font reculer l’agroalimentaire

    L’inflation fait bénéficier les industriels de l’agroalimentaire d’un bon effet prix. Néanmoins, elle grève le portefeuille des ménages et impactera les volumes de ventes cette année. La rentabilité sera également mise sous pression du fait de la hausse des intrants. Les résultats semestriels permettront de déterminer si les acteurs du secteur ont mieux résisté que prévu.
  • | Le 17/7/2022 à 6:47

    SNEP surperforme le marché boursier

    La valeur SNEP affiche une bonne évolution en bourse malgré la baisse générale du marché. Les avis et les recommandations des analystes de la place demeurent positifs, tablant sur de belles perspectives de croissance pour le groupe.