χ

Tourisme : les opérateurs constatent un rush vers les stations balnéaires

Selon des présidents et membres des conseils régionaux du tourisme de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, du Souss Massa et de l’Oriental, ces régions balnéaires devraient réaliser un taux exceptionnel d’occupation hôtelière durant la saison estivale, avec la conjonction inédite d’arrivées massives de nationaux, de MRE et d'étrangers. Détails.

Tourisme : les opérateurs constatent un rush vers les stations balnéaires

Le 18 juillet 2022 à 16h42

Modifié 18 juillet 2022 à 16h50

Selon des présidents et membres des conseils régionaux du tourisme de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, du Souss Massa et de l’Oriental, ces régions balnéaires devraient réaliser un taux exceptionnel d’occupation hôtelière durant la saison estivale, avec la conjonction inédite d’arrivées massives de nationaux, de MRE et d'étrangers. Détails.

Après deux longues années de crise sanitaire, la haute saison pour le tourisme balnéaire s’annonce sous les meilleurs auspices en termes de réservations hôtelières, grâce à une croissance des arrivées de touristes locaux, d’étrangers et de MRE privés de voyage depuis l’avènement de la pandémie.

La station Saïdia va réaliser 80% à 100% de taux d’occupation durant l’été

« La dynamique d’arrivées massives a commencé à partir du 10 juillet dernier avec un taux moyen de remplissage de 80%, qui atteint les 100% durant les week-ends dans les quatre hôtels (Be Live, Iberostar, Radisson, Oasis) de la station de Saidia », nous apprend Youssef Zaki qui préside le CRT de l’Oriental.

Visiblement ravi du retour à la normale en termes de fréquentation générale, Zaki indique que la clientèle présente dans la station balnéaire est composée en grande majorité de locaux et de MRE, mais aussi de 20% de Portugais et de Tchèques qui ont fait leur grand retour après la réouverture des frontières ; sans compter les Espagnols qui affluent de Melilia qui vient de rouvrir son point de passage avec Nador.

Tout en se félicitant de cette forte fréquentation qui va constituer « une vraie bouffée d’oxygène pour la station », Zaki tient à préciser que les hôtels hors des stations balnéaires de la région, comme ceux de Berkane, n’arrivent pas à dépasser 30% d’occupation ; ceux d’Oujda réalisent un taux de 60% en tant que « roue de secours » de Saïdia qui accapare l’essentiel de la clientèle durant les mois de juillet et août.

L’arrivée massive des MRE augure une saison exceptionnelle dans la région de TTAH

Au nord du Maroc, Rkia Alaoui, présidente du CRT de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, nous révèle qu’après « un démarrage moyen », l’activité touristique a pris son envol à partir du 12 juillet avec « un taux d’occupation hôtelier moyen de toute la région qui a atteint à ce jour environ 60% ».

Si elle reconnaît qu’une partie des nationaux présents en 2020 et 2021 risquent d’aller en Espagne, notre interlocutrice avance que le retour massif des MRE, bloqués dans leur pays de résidence pendant la crise sanitaire, devrait permettre d’équilibrer les disparités et de réaliser in fine une excellente saison estivale.

Les visiteurs étrangers font leur grand retour dans le Nord

Se disant agréablement surprise par le retour sans discontinuité et croissant des touristes étrangers (Américains, Anglais, Français, Espagnols…) depuis le mois de mai, Rkia Alaoui indique qu’ils serviront d’appoint pour remplir les hôtels qui étaient jusqu’ici très fréquentés par les nationaux.

Contrairement aux années précédentes où la côte Mdiq-Fnideq était la plus fréquentée en juillet, la présidente affirme qu’il est très difficile de trouver une chambre d’hôtel à Tanger, et que l’afflux des MRE à partir du mois d’août rendra la tâche quasi impossible dans toute la région.

La région Sous-Massa ne pourra pas accueillir toute la demande

Même perspective dans le Sud. Un dirigeant du CRT Agadir-Sous Massa nous annonce une saison estivale exceptionnelle au point que la région sera certainement en sous-capacité d’accueil en termes de lits.

Ainsi, les hôtels de la station balnéaire Taghazout affichent presque complets et, à moins d’annulations de dernière minute, il sera difficile selon lui de trouver une chambre d’hôtel en août.

« Entre les nombreux Marocains qui n’ont pas pu avoir de visa Schengen et ceux fidélisés durant la crise sanitaire, la station cartonne littéralement, et ce, malgré des prix ayant explosé du fait d’une offre hôtelière insuffisante, de la hausse des prix d’avion et enfin du retour des étrangers au fort pouvoir d’achat », conclut notre source en ajoutant que les opérateurs font tout pour profiter de la reprise.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Crédit du Maroc : Résultats Consolidés

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.