Le titre Sothema garde un bon potentiel de hausse

M.Ett | Le 24/5/2022 à 17:51
Le titre Sothema connaît une légère volatilité en bourse à cause du contexte général. Son cours garde toujours un bon potentiel de hausse, grâce aux perspectives d’évolution de la société qui demeurent prometteuses, d’après les anticipations des analystes de la place.

Sothema, la valeur qui a marqué la deuxième plus forte hausse de cours annuelle en 2021, dégage une baisse de 5,4% depuis le début de cette année.

Ce titre fait partie de l’indice sectoriel « Industrie Pharmaceutique ». Ce dernier dégage une baisse de presque 6% depuis le début de cette année. Promopharm est la deuxième valeur qui le compose. Celle-ci n’est pas vraiment liquide. D’ailleurs, Sothema était pénalisée par une faible liquidité. Cette situation a poussé la société a réalisé une opération de split du cours.

Evolution du cours de Sothema

Source : medias24.com

Un analyste de la place, contacté par LeBoursier, commente l’évolution de cette valeur : « Le titre Sothema a énormément augmenté en 2021 grâce aux opportunités de croissance qui se sont présentées à la société dans le contexte sanitaire lié au Covid-19. Il a fait preuve d’une forte résilience. Le titre connait une légère volatilité cette année, qui reste liée à la tendance générale que connaît le marché. Du coup, sa légère baisse actuelle n’est pas très fondée. Elle ne remet pas en question les bons fondamentaux de la société ».

« De plus, malgré le fait que le titre a beaucoup pris l’année dernière, il garde toujours un bon potentiel de hausse grâce aux perspectives d’évolution de la société qui demeurent prometteuses pour les prochaines années. Le titre est pour le moment sous-évalué », ajoute-t-il.

A rappeler que Sothema a effectué en 2021 l’acquisition de nouvelles marques et Autorisations de mise sur le marché (AMM) en Afrique subsaharienne permettant d’accroître les parts de marché du groupe.

Son chiffre d’affaires a progressé de 14% à 2.056 MDH en 2021. Ses bénéfices consolidés ont atteint 279 MDH en hausse de 21%. De son côté, le dividende au titre de 2021 a progressé de 19%.

Sothema garde un potentiel de hausse entre 17% et 37%

AGR recommande d’acheter le titre Sothema avec un cours cible de 1.920 dirhams. Le titre garde un potentiel de hausse de 37,2% en comparaison avec un cours de 1.399 dirhams (observé à la clôture de la séance de ce mardi 24 mai).

A rappeler que la société de recherche Attijari Global Research (AGR) a annoncé, en janvier 2022, la couverture de la valeur Sothema. Cette décision est motivée principalement par trois facteurs, à savoir la mutation en cours du secteur pharmaceutique au Maroc suite aux annonces faites en 2021 concernant la nouvelle stratégie sanitaire, notamment avec la généralisation de l’AMO, la nouvelle phase de développement entamée par la société ainsi qu’une excellente communication financière accompagnée d’une hausse de liquidité du titre en bourse.

BMCE Capital Global Research (BKGR) a fixé, dans son document « Strategy 2021 » un cours objectif de 1.640 dirhams, le titre préserve un potentiel de hausse de 17,2%.

La société de recherche trouve que Sothema a « une activité en expansion ». Elle profite globalement des facteurs suivants :

– Positionnement de l’opérateur sur des médicaments traitants les maladies chroniques, notamment l’insuline permettant de sécuriser une partie de son chiffre d’affaires ;

– Proposition d’une offre très compétitive sur les anticancéreux (6.000 DH contre 24.000 DH pour les médicaments importés) permettant de maintenir les ventes ;

– Fabrication locale du vaccin Sinopharm made in Morocco, avec une production cible de 5 millions de doses par mois ;

– Possibilité de production d’autres vaccins notamment l’antigrippe dont les prix et les marges sont davantage confortables ;

– Montée en puissance attendue de l’activité des anticancéreux bio-similaire en 2022 ;

– Lancement prévue en 2022 de la production des antibiotiques à base d’huiles essentielles (fruits de la Recherche et Développement) ;

– Eventualité de son positionnement sur la production de traitement à base de cannabis thérapeutique.

lire aussi
  • | Le 27/6/2022 à 16:20

    Les banques reculent en bourse malgré la bonne évolution de leur activité au T1-2022

    La majorité des banques cotées à la bourse de Casablanca affiche une évolution baissière depuis le début de l’année. Un analyste nous explique que cette baisse n’est pas fondamentale vu que l’activité a bien évolué en début d’année. Des craintes commencent néanmoins à encercler le secteur.
  • | Le 21/6/2022 à 18:25

    Investissements, diversification, rendement… Les bonnes perspectives d’Aradei Capital (CFG)

    Le groupe dispose d’un portefeuille fourni avec des partenaires de renom dans des secteurs diversifiés. Il a déployé et continue de mettre en œuvre un programme d’investissement et de développement agressif de 2,5 MMDH d’ici à 2025. 
  • | Le 14/6/2022 à 14:03

    Bourse. Auto Hall : la croissance sera au rendez-vous à partir de 2023 (CFG)

    CFG Bank a procédé à la mise à jour de ses prévisions pour le groupe Auto Hall pour l’année 2022, afin d’intégrer la baisse des volumes de ventes et l’augmentation des prix dans un contexte marqué par une forte inflation. La recommandation des analystes passe d’acheter à conserver, avec un cours objectif de 92 DH.
  • | Le 13/6/2022 à 16:45

    Voici les prévisions et recommandations concernant les Assurances de la cote (BKGR)

    Dans son dernier Stock Guide, la société de recherche BKGR est revenue sur les différents leviers de croissance et prévisions concernant les assureurs cotés. Deux valeurs sont à accumuler et une à conserver. L’industrie de l’assurance fait face à différents défis avec le lancement de Takaful et de l’AMO cette année.
  • | Le 13/6/2022 à 16:21

    Marchés. Cosumar demeure un bon titre malgré sa baisse en bourse

    Les fondamentaux du groupe Cosumar sont solides et ses perspectives d’évolution restent positives, d’après un analyste qui anticipe une correction à la hausse du titre.
  • | Le 12/6/2022 à 11:01

    Marchés/ Maroc Télécom : la légère baisse des réalisations du groupe devrait se poursuivre

    Les résultats du groupe Maroc Télécom devraient poursuivre leur légère baisse en 2022, d’après une note de recherche de CDG Capital Insight. Les analystes changent leur recommandation de « Alléger » à « Conserver ».