Taqa Morocco : newsflow positif, le marché réagit

M.Ett | Le 20/4/2022 à 20:04
Le titre Taqa Morocco a augmenté de plus de 3% à l’issue de la séance de cotation de ce mercredi 20 avril suite à l’annonce des 5 lots qui ont été remportés par le groupe pour le développement de sites solaires attribués par l’agence marocaine des énergies durables. Analyse.

Le groupe Taqa Morocco a annoncé dans un communiqué, mardi 19 avril, avoir remporté 5 lots pour le développement de sites solaires attribués par l’agence marocaine des énergies durables (MASEN).

Cette adjudication fait suite à l’appel à projets international relatif à la conception, au financement, à la construction, l’exploitation, la maintenance et la commercialisation du productible du programme solaire multi-sites Noor PV II.

Cette opération s’inscrit dans le cadre d’un programme de développement de projets intégrés de production d’électricité à partir de sources d’énergies renouvelables d’une capacité totale minimale additionnelle de 6.000 MW à l’horizon 2030.

Ce programme, lancé par MASEN et le Ministère de l’Energie, des Mines et de l’environnement, vise à porter la contribution des énergies renouvelables dans le mix électrique national à 52% à horizon 2030, d’après le document du programme Solaire multi-sites Noor PV II, diffusé lors de la publication de l’appel à manifestation d’intérêt en janvier 2020.

Plusieurs sites, répartis dans plusieurs régions du Royaume, ont été identifiés dans le cadre de ce programme. Le choix des sites s’est basé sur plusieurs critères notamment l’adéquation à la technologie solaire, l’accessibilité, la topographie, l’impact socio-environnemental du projet sur la région et l’absence de concurrence du site avec d’autres activités économiques. Ces sites peuvent abriter une capacité allant jusqu’à 48 MW.

La première liste des sites potentiels relatifs à ce programme contenait : Bani Mathar – El Hajeb – Bajaad – Sidi Bennour – Kelâa Sraghna – Taroudant- Guércif. Les lots attribués à Taqa Morocco sont situés à Sidi Bennour et Kelâa Sraghna.

Le titre Taqa garde un potentiel de hausse de 7%

Suite à la publication du communiqué de Taqa Moroco annonçant les 5 lots remportés, le titre a marqué une hausse de 3,29% ce mercredi 20 avril pour se situer à 1.100 DH, après l’échange d’un volume de 2.912 actions.

Ainsi, le titre qui était sur un léger trend haussier depuis le début de cette année a atteint une hausse de 4,76% en YTD.

Evolution du titre Taqa Morocco

Source : medias24.com

Contacté par LeBoursier, un analyste commente : « le marché est en phase d’attentisme mais il réagit bien face aux annonces des émetteurs. L’annonce faite par Taqa est positive. C’est ce qui explique la hausse du titre aujourd’hui ».

« On attend d’avoir plus de détails avant d’élaborer nos perspectives d’évolution par rapport à cette valeur mais on peut dire qu’il s’agit là d’un facteur très favorable qui pourrait booster les réalisations du groupe », ajoute-t-il.

Globalement, les perspectives d’évolution de Taqa restent prometteuses. BMCE Capital Global Research a souligné dans son document « Strategy 2021-2022 » annuel que Taqa a « une activité résiliente » et que « l’opérateur est solide ». La société de recherche table du coup sur un cours objectif de 1.178 DH. Le titre garde ainsi un potentiel de hausse de 7% en comparaison avec le cours observé à la clôture de ce mercredi (1.100 DH).

L’avis positif de BKGR est basé, entre autres, sur les facteurs suivants :

Extension du Contrat PPA des Unités 1 à 4 jusqu’en 2044 devant permettre au groupe la consolidation de son positionnement en tant qu’acteur majeur du secteur énergétique au Maroc et une meilleure visibilité sur les tarifs de ventes de l’ensemble de ses Unités ;

Optimisation escomptée du coût d’endettement du groupe et de ses ratios de solvabilité grâce à des financements moins couteux (placement privé de 2,7 MMDH en 2020) ;

Poursuite des efforts de digitalisation dans le but d’augmenter de 2-3 ans les cycles des Unités (8 ans actuellement), devant permettre de générer des gains substantiels en termes de coûts de maintenance et de croissance des revenus ;

Poursuite de l’investissement dans l’optimisation du cycle de combustion du groupe, devant améliorer l’efficience en termes de combustion de charbon et, de facto, réaliser des gains sur la quantité de charbon consommée (upside pour Taqa Morocco non refacturé à l’ONEE) ;

Participation à l’appel d’offres pour le projet éolien MASEN pour une capacité globale en solaire de 400 MW dont un max de 100 MWH par soumissionnaire pouvant lui permettre de contribuer au développement d’une centrale photovoltaïque au Nord ou centre du Maroc ;

Intérêt pour le développement de la phase Gaz to Power, intégrant des infrastructures et installations gazières et électriques ;

Possibilité de développement de l’activité en Afrique, dépendamment des opportunités et de la volonté de son actionnaire de référence et élargissement éventuel de son activité à l’éolien.

lire aussi
  • | Le 27/9/2022 à 17:22

    Voici pourquoi Maroc Telecom continue de baisser en bourse

    Nouvelle sanction, hausse du taux directeur, risque inflationniste… Voici les facteurs qui alimentent la baisse du titre Maroc Telecom en bourse.
  • | Le 20/9/2022 à 16:05

    Immorente Invest : le rendement demeure solide (analyste)

    Les réalisations d’Immorente Invest sont en ligne avec les prévisions initiales du groupe. Un analyste de la place, joint par LeBoursier, commente les réalisations du groupe.
  • | Le 14/9/2022 à 14:30

    Risma : le taux d’occupation devrait encore s’améliorer au second semestre

    Le chiffre d’affaires du groupe a plus que doublé à fin juin. Le taux d’occupation s’élevait à 44% et devrait encore progresser au second semestre, du fait de l’excellente saison estivale. La valeur recèle du potentiel et demeure un point d’entrée intéressant au cours actuel. La profitabilité devrait être de retour dès 2023, grâce à l’assainissement du portefeuille et à la normalisation progressive des revenus.
  • | Le 12/9/2022 à 16:34

    SNEP consolide sa hausse en bourse

    SNEP consolide sa hausse en bourse grâce à la bonne évolution de ses indicateurs d’activité à fin juin 2022 et au dépôt de la demande de reconduction des mesures antidumping, d’après un analyste de la place. Le titre conserve encore un potentiel de hausse.
  • | Le 8/9/2022 à 16:05

    Banque cotée : le point sur l’évolution récente de BMCI

    Opérations d’aller-retour sur le marché boursier, changement à la tête de la direction, baisse du résultat net... Voici les dernières actualités de BMCI.
  • | Le 5/9/2022 à 17:12

    Mutandis : forte hausse des résultats au premier semestre 2022

    Le groupe Mutandis dégage des résultats semestriels en forte hausse au titre du premier semestre 2022. Cette évolution est tirée en grande partie par la contribution significative de la marque Season. Joint par LeBoursier, un analyste de la place commente les réalisations du groupe.