Equipement et eau : 47 milliards de dirhams d’investissements publics en 2022

Le ministre de l’Equipement et de l’eau, Nizar Baraka, a annoncé, le mercredi 30 mars, les programmes d’investissement pour 2022 dans le secteur du BTP.

Equipement et eau : 47 milliards de dirhams d’investissements publics en 2022

Le 31 mars 2022 à 16h56

Modifié 31 mars 2022 à 20h08

Le ministre de l’Equipement et de l’eau, Nizar Baraka, a annoncé, le mercredi 30 mars, les programmes d’investissement pour 2022 dans le secteur du BTP.

Intervenant lors de l’ouverture de cette journée d’information sur les programmes prévisionnels des marchés du BTP, au titre de l’année 2022, Nizar Baraka a indiqué que ces projets d’investissement dépassaient de près de 20% ceux initiés l’an passé. Le ministre de l’Equipement et de l’eau a mis en avant la nécessité de restructurer le secteur afin qu’il soit plus attractif.

A cet effet, le ministère envisage de mener des réformes, notamment en matière de révision des textes relatifs aux marchés publics, d’actualisation des cahiers des charges, d’appui et d’accompagnement des PME opérant dans ce domaine aux niveaux local et régional.

Le montant de 47 MMDH du programme d’investissement pour l’année 2022 se répartit comme suit entre les secteurs : 12,2 MMDH pour les autoroutes et routes ; 18,5 MMDH pour l’eau ; 6,2 MMDH pour les ports ; 10,2 MMDH pour les équipements publics dans le cadre de la maîtrise d’ouvrage déléguée.

Le taux d’avancement de la voie express Tiznit-Dakhla a atteint 72%

Le budget dédié au secteur des autoroutes et routes est réparti entre la direction des Routes relevant du ministère de l’Equipement (10,34 MMDH) et la société des Autoroutes du Maroc (1,81 MMDH).

Parmi les principaux travaux programmés en 2022 :

- la réhabilitation de 1.000 km de routes pour 1,44 MMDH ;

- le rattrapage des dégâts des inondations sur 74 km pour un montant de 65 MDH ;

- la réduction des disparités territoriales sur 625 km pour un montant de 750 MDH ;

- la construction et réhabilitation de 495 km de routes rurales pour 572 MDH.

De son côté, Autoroutes du Maroc envisage, entre autres, la construction de deux nouvelles autoroutes pour 1,3 MMDH, ainsi que le lancement de travaux de gestion de l’eau pour 5,4 MDH.

Lors de la journée d’information concernant le programme prévisionnel 2022, un responsable du ministère a annoncé que "le projet de la voie express Tiznit- Dakhla a atteint un taux d’avancement de 72%".

Citant des exemples de projets phares pour l’année 2022, la même source a évoqué le lancement des travaux de construction de 210 km de voies express, dont 17 km pour la route Fès-Taounate, la poursuite des travaux de dédoublement de la route Tétouan-Chefchaouen, le lancement des travaux de dédoublement de la route national 4 liant Sidi Yahya à Sidi Kacem.

Il a également souligné le lancement de la première tranche de la nouvelle autoroute Guercif-Nador en 2022, et près de 120 opérations de maintenance des routes nationales.

9,59 milliards de dirhams pour la construction de barrages

Concernant le secteur de l’eau (18,5 MMDH), la direction des Aménagements hydrauliques relevant du ministère sera dotée de 12,2 MMDH.

Cette direction s’occupera des travaux de construction de barrages pour 9,59 MMDH notamment, le lancement en septembre 2022 des travaux de construction des barrages de Beni Mansour dans la région de Tétouan et de Ribat El Kheir à Sefrou, le lancement des travaux de surévaluation du barrage Ibn Batouta en septembre 2022 et la construction de nouveaux petits barrages.

Des travaux de réhabilitation des infrastructures de divers ports

Concernant le secteur des ports, la Direction des ports et du domaine public maritime relevant du ministère sera dotée d’un budget de 670 MDH au titre de l’année 2022. Cette direction envisage des travaux de construction et d’extension des infrastructures maritimes et portuaires pour un montant de 540 MDH.

De son côté, l’Agence nationale des ports (ANP) est dotée d’un budget de 953 MDH. Au menu, la modernisation des infrastructures portuaires du port de Casablanca et Jebha pour 126 MDH, et la réhabilitation des infrastructures dans plusieurs ports (Nador, Jorf Lasfar, Mohammedia, El Jadida et Laâyoune) pour un montant de 328 MDH.

Un montant de 2,71 MMDH est attribué à la société Nador West Med. L’Agence spéciale Tanger Med est pourvue d’un budget de 1,89 MDH. Elle envisage par exemple l’extension de l’infrastructure du port sur 17 hectares pour 408 MDH.

Enfin, les 10,2 MMDH du secteur des équipements publics sont attribués à l’Agence nationale des équipements publics (ANEP).

Cette journée d’information s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des engagements du contrat programme signé en septembre 2018 entre le gouvernement et les professionnels du secteur.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Cartier Saâda: indicateurs trimestriels Au 31/12/2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.