χ

À Rabat, la Journée internationale de commémoration de l’Holocauste

L’Association Mimouna et le Centre d’information des Nations unies à Rabat ont organisé, jeudi 27 janvier, la Journée internationale de commémoration de l’Holocauste.

À Rabat, la Journée internationale de commémoration de l’Holocauste

Le 28 janvier 2022 à 14h03

Modifié 28 janvier 2022 à 15h05

L’Association Mimouna et le Centre d’information des Nations unies à Rabat ont organisé, jeudi 27 janvier, la Journée internationale de commémoration de l’Holocauste.

Cette journée a pour but de rendre hommage à la mémoire des victimes de l’Holocauste et de réaffirmer l’engagement indéfectible à lutter contre l’antisémitisme, le racisme et les autres formes d’intolérance qui peuvent conduire à des violences ciblées sur un groupe.

« En ce 27 janvier 2022, jour de commémoration de la Shoah dans le monde, ces mots continuent de résonner avec force et donnent tout son sens à la démarche engagée de l’Association Mimouna qui n’a eu de cesse, depuis sa création, d’expliquer et de rassembler jeunes et moins jeunes pour que notre pays prenne la juste mesure de cette tragédie et joigne sa voix à tous ceux qui, dans le monde, refusent le déni et résistent aux tragiques illusions d’un négationnisme mortifère. Longtemps solitaire, le Maroc a été rejoint cette année par de très nombreux pays du monde arabo-musulman, qui ont également choisi la voie de l’éducation et de la pédagogie pour que cette commémoration universelle trouve sa place en terre d’Islam », a déclaré André Azoulay, conseiller du Roi Mohammed VI.

« La commémoration de la mémoire des victimes de l’Holocauste est un moment fort qui interpelle nos consciences. On ne peut rappeler assez qu’aucune société n’est totalement immunisée contre l’intolérance et l’irrationalité. Face à la montée en force de la désinformation qui alimente les clivages et le discours haineux, il est urgent de doubler de vigilance et de lever la voix haute contre l’antisémitisme et toute autre forme de sectarisme et de racisme », a déclaré de son côté Fethi Debbabi, directeur du Centre d’information des Nations unies à Rabat.

L’Association Mimouna a été créée en 2007 par des étudiants marocains afin de promouvoir et de préserver l’héritage judéo-marocain. L’association a depuis étendu ses activités au niveau national. Le nom « Mimouna » symbolise un héritage commun des Marocains. Cette fête, célébrée traditionnellement à la fin de la Pâque juive, est l’occasion pour les familles juives d’inviter leurs voisins musulmans.

Un des principes fondateurs de l’association est de rappeler la diversité culturelle du Maroc à travers son histoire. Dans un contexte d’intolérance et d’extrémisme rampant, l’Association Mimouna souhaite contribuer à la préservation et au renforcement de l’identité marocaine plurielle.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SOTHEMA : Comptes et Résultats S1 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.