χ

Stratégie portuaire : 641 millions de DH pour le port de Tarfaya

Interpellé ce lundi 17 janvier, à la Chambre des représentants, sur la stratégie portuaire à l’horizon 2030, le ministre de l'Équipement et de l'eau, Nizar Baraka, a fait le point sur l’état d’avancement de certains grands chantiers en cours, notamment le port de Tarfaya.

Stratégie portuaire : 641 millions de DH pour le port de Tarfaya

Le 18 janvier 2022 à 10h16

Modifié 18 janvier 2022 à 10h16

Interpellé ce lundi 17 janvier, à la Chambre des représentants, sur la stratégie portuaire à l’horizon 2030, le ministre de l'Équipement et de l'eau, Nizar Baraka, a fait le point sur l’état d’avancement de certains grands chantiers en cours, notamment le port de Tarfaya.

Interrogé par les députés sur l’état du port de Tarfaya, « à l’abandon et cerné par le sable » comme l’a décrit l’un d’entre eux, Nizar Baraka a assuré que son département œuvrait pour l’entretenir et le développer avec une enveloppe budgétaire de 641 millions de DH. « Un investissement important qui permettra de résoudre les problématiques d’ensablement et d’attirer de nouveaux investisseurs », a noté le ministre.

Les questions tournaient autour de la stratégie portuaire 2030. « Une stratégie qui repose sur quatre piliers », a précisé Nizar Baraka. Le premier concerne la construction de nouveaux ports, notamment le port Nador West Med, dont l’état d’avancement s’élève à 65%, et celui de Dakhla Atlantique, dont les travaux ont été lancés en octobre dernier.

S’arrêtant sur le port Nador West Med, Nizar Baraka a rappelé l’importance de cette infrastructure et ses atouts pour devenir « une locomotive économique dans la région du Rif ». Le ministre a, à cet effet, relevé « plusieurs demandes d’investissements dans la région ». Il a également mentionné le projet de construction d’une autoroute reliant Guercif à Nador « pour assurer la continuité du futur port et élargir sa zone d’action ».

Les trois autres piliers portent sur les extensions de certains ports, dont ceux d’Agadir et de Tarfaya, l’intégration des ports dans leur environnement urbain, principalement l’ouverture du port de Casablanca sur la ville et, enfin, le dernier pilier lié aux chantiers navals, a précisé le ministre.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SALAFIN : COMMUNIQUÉ FINANCIER RÉSULTATS SEMESTRIELS S1-2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

SMART CITY CASABLANCA SYMPOSIUM